BONNE ANNÉE 2018 !

J'avais prévu pour fin décembre un bel article sur Osaka, Dotonbori version nocturne et son ambiance déjantée... Il faudra attendre quelques jours pour ça, pardonnez-moi. Je traverse une période de turbulences, faite de hauts et de bas. Impossible de me poser sereinement devant mon clavier depuis deux bonnes semaines ! Alors pour dire au revoir à 2017 et à bien d'autres choses que je laisse derrière moi, j'ai décidé de faire le bilan de cette année étrange et forte en émotions qui vient de s'achever. Sans fard.
Je vous parlerai également de 2018 bien-sûr, une nouvelle année dont j'espère beaucoup. Mais commençons par le plus important : meilleurs voeux à tous !!! Et merci d'être toujours plus nombreux à me lire, à m'écrire et à m'encourager.

Origami en forme d'orizuru, Orizuru Tower, Hiroshima

Une fin d'année mouvementée

Commençons par faire le point sur mon état d'esprit actuel, car vous avez sans doute remarqué que je publie peu ces jours-ci. Je tiens vraiment à m'en expliquer.
On pourrait croire qu'après 3 semaines de voyage au Japon, et un super bilan dont j'ai déjà largement parlé, je serais sur un petit nuage, mais il se trouve que plusieurs événements personnels (un décès et une rupture, pour être plus précise) m'ont fragilisée ces derniers temps.
Je vous rassure : je vais bien, ou en tout cas je refuse de me laisser abattre !^^ Le voyage de novembre a été une vraie bouffée d'oxygène : grâce à lui, je me sens plus solide pour affronter les difficultés, j'ai repris confiance en moi. Mais il m'est difficile d'écrire avec entrain quand le coeur n'y est pas à 100%. Je déteste me forcer, bloguer est avant tout un plaisir... et j'ai envie que ça se ressente !

Autoportrait au temple Nanzôin, Fukuoka

C'est marrant d'ailleurs, tenir un blog : on commence à écrire avec fraîcheur et spontanéité, pour la famille, les copains, puis l'audience grandit et on finit par se créer un personnage, dans lequel on s'enferme parce que les lecteurs y sont attachés. Le mien est toujours lumineux, optimiste, plein d'entrain. J'aimerais n'être que ce personnage, vraiment. Mais pour l'heure, ce n'est pas encore le cas, et je n'ai pas envie de vous infliger "Dark Céci", cette facette plus fragile de ma personnalité.
Voilà pourquoi je préfère prendre mon temps pour revenir en douceur, avec une joie sincère à vous transmettre, et surtout le coeur apaisé.

Le mal du Japon, encore et toujours !

En dehors des événements que je viens d'évoquer, je ne vous cache pas qu'une partie de moi a mis beaucoup de temps à revenir du Japon. C'est une impression bizarre, que certains d'entre vous connaissent peut-être : comme si votre corps était bien revenu à la maison, tandis que votre esprit continuait de vagabonder... en prenant tout son temps !
Ce sentiment me fait toujours penser à la magnifique séquence du train, dans "Le Voyage de Chihiro".

Chihiro et le sans-visage dans le train, gif animé Le Voyage de Chihiro

J'adore ce passage pour la nostalgie qu'il dégage, mais aussi pour sa beauté ensorcelante. Voyager au Japon me fait un peu cet effet : j'aimerais pouvoir capturer la magie de chaque instant, mais le temps passe trop vite, et je finis toujours un peu triste, partagée entre l'émerveillement et le désir de revenir encore et encore...

Les rails immergés défilent, gif animé Le Voyage de Chihiro

Petite parenthèse : j'ai quasiment "vécu" cette scène pendant mon voyage de novembre, en prenant le train JR SeaSide Liner à destination de Sasebo (depuis Nagasaki). Bon, les rails n'étaient bien sûr pas immergés, mais la ligne de chemin de fer longe la côte au plus près, c'est vraiment très beau... J'imagine qu'il doit y avoir d'autres trains de ce type au Japon, vous en connaissez ?

Vue sur la mer depuis le JR Seaside Liner, Nagasaki Vue sur la mer depuis le JR Seaside Liner, Nagasaki
À bord du train JR Seaside Liner pour Sasebo


Nous voilà donc en 2018. Et s'il était besoin de le préciser, toutes ces petites confidences annoncent déjà ce que vous trouverez à profusion par ici : de l'émotion, encore et toujours !

2017 en quelques chiffres

L'année 2017 a vraiment été très singulière pour ce blog. J'ai dépensé beaucoup de temps et d'énergie dans le récit de mon deuxième voyage au Japon, car je me sentais très investie vis-à-vis de mes sponsors, les offices de tourisme de Tottori, Hyogo et Kyoto. Ce travail m'a obligée à abandonner certains projets. J'ai complètement arrêté de dessiner par exemple : je n'en avais plus le temps.
Paradoxalement, ce sont les articles culinaires qui ont le mieux fonctionné, en particulier celui dédié à la recette du melon pan, largement en tête de vos articles préférés avec plus de 28 000 vues ! J'ai même dépassé le pic des 30 000 visiteurs par mois en novembre dernier, sans quasiment avoir publié à cette période. Les anciens articles commencent à être bien référencés j'ai l'impression, c'est une bonne nouvelle, mais c'est aussi l'effet voyage qui a joué je pense.
Fin 2016, Hibi no Yorokobi totalisait 76 000 vues. Nous en sommes presque à 204 000 en ce début d'année ! C'est vraiment énorme pour moi, mais j'essaie de ne pas me mettre trop de pression et de ne pas changer mes habitudes.

Le Japon comme horizon

Tout est dans le titre. Pour 2018, j'espère encore une fois retourner au Japon par mes propres moyens, seule ou accompagnée. L'envie est là, mais le projet en lui-même est encore flou. J'ai une période en vue : les vacances de Noël et Oshôgatsu (le Nouvel An japonais). J'aurai largement l'occasion d'en reparler ici, vous me connaissez, et j'espère bien entraîner quelques personnes qui me sont chères dans ce projet : qui m'aime me suive !! Mais je ne serai pas fixée avant le mois de juin, le temps de faire le point sur mes petites économies.


Pour la destination, j'envisage les régions du Kanto et du Chûbu, avec peut-être un saut dans la préfecture de Miyagi où habite Noriko... et où se situe Matsushima, le troisième et dernier Nihon Sankei qu'il me reste à découvrir (après Amanohashidate et Miyajima). L'avantage de Tokyo est bien-sûr sa facilité d'accès (si je dois être amenée à retrouver des amis sur place). Et puis il me reste encore tellement de choses à découvrir dans cette zone ! Mais il ne s'agit que d'une première idée, rien de plus.


Cultiver les belles amitiés... et les petits bonheurs !

Je passe rapidement sur les résolutions les plus évidentes : en 2018, j'aimerais (enfin) reprendre sérieusement l'étude du japonais (comme chaque année d'ailleurs T_T), améliorer mes petits talents pour l'écriture et la photo, et trouver de nouvelles occasions de voyager et de m'épanouir personnellement et professionnellement. Et puis j'aimerais réussir à m'ouvrir un peu plus aux autres. Le voyage en solo me l'a prouvé, je ne suis pas une grande solitaire. 
C'est un peu compliqué pour moi, car j'ai beaucoup de mal à rencontrer des personnes qui me ressemblent dans mon environnement quotidien, des passionnés de Japon avec qui je puisse dialoguer. J'habite en province, à la campagne, et ça me pèse parfois. Passer du temps avec Eugénie, Olivier, Jud, Julien ou Angélique et Yasumasa (liste non exhaustive) m'a fait énormément de bien en 2016 et 2017. En France comme au Japon, je veux continuer à me faire des amis, et ne surtout pas me replier sur moi-même !

Photo souvenir, Glover Garden, Nagasaki

Dernière résolution pour 2018 : j'aimerais réinvestir la thématique "lifestyle" de ce blog, avec des recettes, de la déco, du bricolage peut-être... Je m'intéresse depuis quelques mois au concept de minimalisme : acheter moins de choses mais de meilleure qualité, désencombrer mon intérieur pour ne conserver que l'essentiel... ou ce qui me rend vraiment heureuse ! C'est quelque chose que je compte bien approfondir cette année, et dont je reparlerai sans doute, si le sujet vous intéresse.

Voilà, vous savez tout !

Bonne année 2018, gif animé

Bonne année 2018 à tous ! Je vous souhaite tout le bonheur possible. Restez vous-mêmes, soyez libres, confiants, entreprenants ! Réalisez vos rêves, aujourd'hui, maintenant ! 
N'attendez pas qu'il soit trop tard pour vous donner la chance d'être heureux... 
明けまして おめでとう ございます。

14 commentaires

  1. Contente d'avoir de tes news ma belle même si j'en avais un petit peu. On est la pour te soutenir et t'encourager. Hâte de lire la suite de tes aventures. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est adorable, merci. Je suis dans une période de reconstruction et j'ai BESOIN du Japon, donc pas d'inquiétudes à avoir pour l'avenir du blog évidemment^^

      Supprimer
  2. Et bien ça fait plaisir de voir que tu gardes un bel optimisme et que tu as de nouveaux projets pour 2018, j'ai hâte de voir ça ! Et comme tu le dis, écrire dois rester une passion, si l'envie n'y est pas, il ne faut surtout pas se sentir obligée. Si certains pensent que les rencontres virtuelles sont creuses, on peut leur répondre sans détour qu'ils se trompent sur toute la ligne. Déjà deux voyages au Japon ensemble (bon ok, un vrai voyage et une rencontre éclair), j'espère qu'on ne s'arrêtera pas sur cette lancée car comme dis le proverbe, jamais 203 (ok je sors - après "Dark Céci", "Dark Olivier" XD).
    Bonne année 2018 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on s'est bien éclaté à chaque rencontre, j'espère bien qu'il y aura d'autres occasions, peut-être pour ce fameux "projet oshogatsu" (si tu en as la possibilité). Je lance une pièce en l'air, tu la rattrapes si tu veux :)
      Je suis vraiment contente des rencontres que j'ai pu faire au Japon cette année, Jud est super, Alexis aussi bien-sûr (il faudra qu'on papote un peu plus la prochaine fois !), et mes deux petits castella de Nagasaki... impossible de ne pas aimer cette ville après en avoir fait le tour avec eux !

      J'adore cette photo d'ailleurs, on a bien ri du résultat :)

      Bref, je suis d'accord à 100% avec toi, et même si toutes les amitiés ne sont pas forcément hyper solides, certaines résisteront au temps, j'en suis persuadée. Merci de ton gentil commentaire en tout cas, et bonne année à toi, j'ai hâte qu'on se recroise pour délirer comme des idiots hihi

      Supprimer
  3. Quel bel article ! Plein de positif pour la suite, malgré la petite période difficile que tu traverses. Courage !

    Le minimalisme touche de plus en plus de monde et c'est tant mieux :) cela permet aussi plus de voyages à venir puisque plus d'économies ! J'ai vidé tellement mon appartement, revendu, recyclé. Ca fait un bien fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eugénie ! :)
      En fait je m'intéresse au minimalisme depuis plus d'un an, et j'ai déjà pas mal vidé mon appartement, mais je reste attachée à beaucoup de choses inutiles. Du coup cette année, j'ai envie de passer à la vitesse supérieure (d'autant que ça sera l'occasion de faire le tri dans les souvenirs).
      J'ai un peu de mal à faire comprendre mon besoin d'espace à mes proches, ça les vexe parfois (par exemple quand ma mère m'offre un énième bibelot dont j'ai pas besoin, elle qui conserve absolument TOUT... le drame lol)
      M'enfin, mon appartement commence à ressembler à quelque chose de sympa, effectivement on se sent mieux après avoir fait le tri. Ce qui ne m'empêchera pas de m'offrir l'une de tes créations cette année ! ;)

      Supprimer
  4. Bonne année Céci! Donne toi le temps de te remettre de ces épreuves, tu n'en sortiras qu'encore plus forte! Bravo pour l'évolution de ton blog!! :)
    J'aimerais moi aussi avoir plus de gens qui partagent ma passion dans mon entourage... j'aimerais comme toi rencontrer plus de passionnés en IRL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camille :) Il va falloir se créer des occasions je crois aha
      Comme avec Olivier (Japan Kudasai) : c'est marrant parce que finalement, on se croise plus facilement au Japon qu'en France. J'avais d'ailleurs pas mal remodelé mon itinéraire rien que pour le voir sur Hiroshima, et ça m'a donné l'occasion de découvrir des lieux incroyables au passage, donc pas de regrets. Heureusement qu'Internet existe n'empêche, car je me sentirais bien seule dans mon village autrement (même si j'ai quand même des amis ici hein, je ne suis pas une ermite hihi)

      Supprimer
    2. Haha oui! Moi non plus je ne suis pas une ermite mais aucun de mes meilleurs amis ne partage cette passion avec moi!

      Supprimer
  5. Meilleurs vœux à toi aussi Céciiiii!!!!
    Moi je te suis! Si tu veux, je suis même d'accord de partir avec toi au Japon cette année! Y'a aucuns soucis! XD
    En tous cas, prend ton temps et reviens nous en pleine forme, tu sais qu'on t'attend patiemment et que c'est toujours un plaisir de te lire! Et d'ailleurs, Félicitation pour tout ces vues et ces visites qui ont des chiffres vraiment très élevé O_O"
    2018 s'annonce très intéressante, j'ai hâte de pouvoir lire toutes tes nouvelles aventures!
    Bon courage et encore merci pour tout ce que tu nous as offert cette année, et tout ce que tu t'apprête en nous offrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Yoyo et bonne année à toi ! Je vais essayer de reprendre un rythme un peu plus soutenu en janvier, il faut que j'occupe mon temps libre de célibataire aha
      Bisou et merci à toi pour ton enthousiasme, ça donne vraiment la pêche de te lire !

      Supprimer
  6. Pfiou...
    Dur de savoir que tu passes un moment difficile.
    Mais contente de voir que tu es toujours là, avec du peps et cette envie d'aller mieux.
    Ah le minimalisme. Je ne suis pas quelqu'un qui garde, mais sans m'en rendre compte, les choses s'accumulent. Alors de temps en temps, ça fait du bien de tout vider. On se sent plus léger et plus sereins après ça ^_^
    Vive les voyages et les amitiés. Il n'y en a jamais de trop ! J'espère qu'on aura un jour l'occasion de se rencontrer :)
    Je te souhaite une très belle année. Rempli de bonheur !
    Je ne me fais pas de soucis pour le voyage de fin d'année. Forte comme tu es tu vas le concrétiser ce voyage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaa merci Tetoy, ça me fait du bien de lire des commentaires comme ça :)
      Oui j'ai envie d'aller de l'avant, c'est une drôle de période mais je suis bien entourée, et j'ai ce blog où je me sens décidément bien. Pas envie de me laisser abattre.
      Pour le voyage de fin d'année, je préfère rester mesurée, mais je sais que s'il ne se fait pas en 2018, il sera pour 2019 (au printemps ou à l'automne). Je ne pourrais jamais attendre 2 ans pour retourner au Japon !!! lol Quand je suis là-bas, je me sens vraiment apaisée et vivante. Non pas que mon quotidien soit horrible mais bon... c'est le quotidien quoi.
      Bonne année à toi aussi, et qui sait ? On se croisera peut-être ?^^

      A bientôt !!!

      Supprimer
  7. Eh oui il y a des années comme ça merdiques ou formatrices ; peut importe le nom mais elles nous forgent...
    C'est touchant, troublant de lire un article de ce genre sur un blog. On a l'impression de lire une lettre d'une bonne copine. Il faut du courage pour se dévoiler de cette manière, sans fard.
    Comme je te comprends quand tu dis que ton corps est revenu mais que ton esprit vagabonde. C'est une étrange sensation... Je crois que mon esprit reprit le chemin du pays du soleil levant :-)

    La mention du concept "minimaliste" m'a fait penser à quelque chose que j’apprends en étudiant le yoga : c'est le détachement. Il peut se mettre en place pour les possessions matérielles bien sûr (c'est presque le plus simple, non ?!) mais aussi dans ces comportements (destructeurs par exemple pour nous et/ou les autres) et aussi envers les personnes (choisir de meilleure façon ces relations nouvelles et faire le ménage dans les relations actuelles). C'est étrange que ce concept fasse surface en ce moment alors que tout le monde est hyper connecté ; c'est peut-être pour ça d'ailleurs pour inverser la tendance. Bref, je m'égare...

    Les chemins que tu comptes prendre (ou reprendre) pour ton blog laisse présager une belle année 2018 de lecture !!!!
    Bon si tu veux voyager et te faire des amis, n'hésites pas à te rendre en Isère, je serais ravie de te montrer quelques endroits ;-)
    En tous cas, je te souhaite une excellente année !!!

    RépondreSupprimer