I ❤︎ ARASHIYAMA

Parmi tous mes coups de coeur à Kyoto, Arashiyama figure en bonne place. L'ambiance du hanami y est sans doute pour beaucoup : j'ai ressenti dans ce quartier une douceur de vivre qui me laisse encore aujourd'hui un souvenir très marquant.
Après la traversée de la bambouseraie au crépuscule, j'ai passé un peu de temps dans le quartier de la gare Randen, à l'heure où les touristes désertent les rues. Il commençait à faire sombre, les boutiques fermaient une à une... J'étais sereine. Je partage avec vous le souvenir de cette flânerie nocturne.

echoppe de streetfood, Arashiyama, Kyoto


Entre romantisme et mystère

J'ai déjà parlé de la bambouseraie et de son atmosphère mystique, dont l'aura semble décuplée à la tombée de la nuit. Tandis que les silhouettes des visiteurs s'espacent, la lumière des réverbères et des lanternes du sanctuaire Nonomiya-jinja donnent à la forêt de Sagano un charme fou.
La nuit tombe très tôt au Japon, et j'ai été surprise de voir les lieux si vite désertés. Pour autant, à aucun moment je ne me suis sentie en insécurité, malgré l'obscurité croissante. Au contraire : j'aurais pu flâner des heures dans les environs, ce qui est loin d'être dans mes habitudes en France.

lanternes illuminées, nonomiya-jinja, bambouseraie d'arashiyama, Kyoto

C'est en quittant la bambouseraie pour retourner à la gare Randen (où mes compagnons perdus m'avaient donné rendez-vous) que j'ai croisé une chaleureuse petite échoppe de streetfood (photo d'ouverture de l'article). Tel un papillon de nuit, je me suis sentie irrésistiblement attirée par sa lumière réconfortante.
Certains d'entre vous connaissent déjà ce cliché, qui m'a permis de gagner un concours photo l'an dernier. Le revoir me procure toujours beaucoup d'émotion : il m'évoque un petit moment de grâce et d'émerveillement, qui n'appartient qu'à moi seule, mais que j'ai plaisir à partager avec vous.

bambouseraie d'arashiyama, visite nocturne, Kyoto rue commerçante à la nuit tombée, arashiyama, kyoto
boutiques et cerisiers en fleurs, arashiyama, Kyoto
alignement de sakura, arashiyama, Kyoto


Forêt de kimono et Sagano Romantic Train

Aux environs de la gare Randen, les cerisiers alignés de part et d'autre de la rue, subtilement mis en lumière, apportent une touche supplémentaire de douceur à un décor déjà très apaisant. Le quartier n'est pas très animé la nuit : c'est dommage, car la mise en lumière donne vraiment envie de s'attarder un moment.

Tel un papillon de nuit, je me suis sentie irrésistiblement attirée par la lumière réconfortante de cette petite échoppe...

Dans la gare même, l'attraction principale est bien sûr la Forêt de Kimono, qui mérite absolument d'être vue à la nuit tombée !

forêt de kimono (détail), illumination nocturne, Arashiyama, Kyoto
Forêt de Kimono by night, Arashiyama, Kyoto

Installée en 2013, dans le cadre de la rénovation de la gare, cette "forêt" se compose d'environ 600 piliers cylindriques, hauts de 2 mètres et décorés d'étoffes en acrylique teintes dans le style traditionnel Kyo-yuzen (京友禅). Il existe 32 motifs différents, tous créés par l'usine de textile Kamedatomi, dont l'histoire remonterait à l'ère Taisho (1913-1926). C'est l'artiste Yasumichi Morita qui a personnellement sélectionné les motifs, l'objectif final étant de donner à la gare une ambiance à la fois contemporaine et traditionnelle. Défi relevé haut la main ! Chaque pilier est bien sûr illuminé la  nuit, ce qui donne à la gare une ambiance vraiment féérique. De mémoire, je me souviens également d'une mélodie très douce, comme sortie d'une boîte à musique, complétant à merveille l'atmosphère romantique des lieux.

Forêt de kimono dans la gare Randen, arashiyama, Kyoto sagano romantic train, arashiyama station, Kyoto
photo de mariage face au Sagano Romantic Train, gare randen arashiyama, Kyoto

Les amoureux ne s'y trompent pas : on peut croiser sur place des couples profitant du passage du Sagano Romantic Train pour faire des photos de mariage sur le quai... Insolite et touchant. Au bout du quai, un jizô orné d'un coeur sur le front semble apprécier la scène, un sourire bienveillant vissé aux lèvres.
Dans les boutiques des alentours, on trouve aussi toutes sortes de spécialités gourmandes, comme le dorayaki estampillé 嵐山 (Arashiyama). Difficile de résister !

jizô gare randen d'Arashiyama, Kyoto dorayaki estampillés arashiyama, Kyoto
photo de mariage face au Sagano Romantic Train, arashiyama, kyoto

Inutile de tourner autour du pot : la promenade nocturne à Arashiyama m'a beaucoup séduite, rien de tel pour finir agréablement la journée. Petit rappel toutefois : la gare Randen n'est pas une gare JR, mais une gare privée. Les détenteurs du JR Pass devront donc faire un petit détour pour visiter la Forêt de Kimono... La découverte mérite-t-elle le déplacement ? Un grand OUI pour tous ceux qui, comme moi, sont sensibles aux atmosphères un peu fleur bleue. 

6 commentaires

  1. Ah je suis totalement sous le charme de ton article et des photos qui l'illustrent... Mention spéciale à l'écriture de cet article que je trouve particulièrement réussie.
    J'ai hâte de découvrir ce quartier de Kyoto que je n'avais pas pris de le temps d'explorer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce commentaire Cécile, surtout ta remarque sur l'écriture : j'ai essayé de soigner le style pour rendre justice à cette promenade, qui m'a beaucoup marquée.
      Si tu passes par Arashiyama, n'hésite pas à partager tes impressions !!

      Supprimer
  2. Oh quelle charme dans tes mots! Et tes photos! Je le sais, je me repète, mais toutes les fois elles me donnent des emotions très fortes. Merci Ceci ^3^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Hachi, vraiment contente d'avoir pu transmettre l'émotion de cette balade :)

      Supprimer
  3. Wouha!! Séduite à 200%
    Tu as vraiment réussi à tout transmettre! Et les photos... que dire!? Elles sont encore une fois vraiment magnifiques!
    Je n'avais encore jamais vu des photos de mariage de nuit, c'est vraiment romantique je trouve!
    Merci Céci pour cette petite balade nocture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha merci Yoyo :) Oui, j'étais étonnée de voir débarquer un couple comme ça, dans une gare, mais au final je pense qu'ils ont dû être satisfaits du résultat de leur shooting, car l'ambiance était vraiment féérique. Un beau souvenir pour moi^^

      Supprimer