LA BAMBOUSERAIE D'ARASHIYAMA

J'aime Kyoto... comme beaucoup j'imagine !^^ Il est rare de visiter une ville offrant tant d'expériences différentes et marquantes dans une même journée.
Pour qui aime les temples et sanctuaires, le bonheur est à chaque coin de rue ! Pour qui est plutôt gourmand, les sens sont perpétuellement en éveil. Envie d'un bain de nature apaisant ? Là encore, Kyoto saura largement vous combler !
Aujourd'hui, je vous propose un peu de ces trois expériences, le temps d'une escapade dans l'un de mes quartiers favoris : Arashiyama. Prêts pour une belle balade ?

sentier de la bambouseraie, Arashiyama, Kyoto

En quittant le Kinkaku-ji, c'est donc à pied que mes compagnons de voyage et moi avons pris la direction du quartier d'Arashiyama, histoire de découvrir Kyoto sous un angle moins superficiel. L'itinéraire représente plus d'une heure de marche, mais nous l'avons écourté en rattrapant la ligne Randen (une ligne de train privée) à la gare Ryoanji, située à 25 minutes à pied environ du Pavillon d'Or.

cour intérieur d'une petite maison, quartier Ryoan-ji, Kyoto
Famille de tanuki en céramique, quartier Ryoan-ji, Kyoto haies taillées, quartier Ryoan-ji, Kyoto

J'ai beaucoup apprécié la promenade à travers les rues sages d'un Kyoto plus résidentiel. Nous avons notamment traversé le campus de l'Université de Ritsumeikan, en passant tout près du temple Ryoan-ji. Nous ne l'avons finalement pas visité : l'après-midi était déjà bien entamée, et nous avions eu notre dose de temples bouddhistes pour la journée (entre le Higashi Hongan-ji et le Kinkaku-ji, sans oublier le Kiyomizu-dera la veille !). Nous avions en réalité un autre objectif en tête : la célèbre forêt de Sagano, plus connue sous le nom de bambouseraie d'Arashiyama...

PLUIE DE PÉTALES DE SAKURA À LA GARE RYOANJI

Nous voici donc à la gare Ryoanji, une toute petite gare en vérité, mais incroyablement jolie au printemps, avec ses grands cerisiers en fleurs et ses parterres de tulipes multicolores. Je n'y suis pas restée longtemps, mais ce court passage m'a permis de vivre l'un des moments les plus mémorables de mon séjour : une magnifique pluie de pétales de sakura ! Je crois n'avoir jamais rien vu d'aussi beau.

fleurs de sakura, gare Ryoan-ji, Kyoto tulipes multicolores et sakura, gare ryoanji, Kyoto
tulipes multicolores, gare Ryoan-ji, Kyoto
fleur de sakura, gare Ryoan-ji, Kyoto
majestueux sakura et tulipes en premier plan, gare Ryoan-ji, Kyoto sakura sur le quai, gare ryoan-ji, Kyoto
sol couvert de pétales de sakura, gare Ryoan-ji, Kyoto
arrivée du train Randen, gare Ryoan-ji, Kyoto

Dans un tourbillon de pétales roses pâles, notre train (une adorable voiture violette, décorée aux couleurs du hanami) est entré en gare et, l'espace d'un instant, j'ai eu l'impression d'être l'héroïne d'une scène tirée d'un film des studios Ghibli...

tampons gare Randen Arashiyama, Kyoto

Cap ensuite sur la gare Randen d'Arashiyama ! Je donne peut-être l'impression d'être un fangirl hystérique du Japon, mais très franchement : je suis tombée amoureuse de cette gare. Littéralement. Je ne sais pas si c'est spécifique à la période du hanami, mais tout est fait dans ce lieu pour se sentir bien : musique douce, décor élégant (la fameuse forêt de kimono, qui s'illumine à la nuit tombée), boutiques charmantes débordantes de souvenirs... et du rose, du rose partout ! ❤︎
Cette gare est tellement jolie que des couples profitent du passage du Sagano Romantic Train pour faire leurs photos de mariage sur le quai ! 

forêt de kimono dans la gare Randen Arashiyama, Kyoto
sakura mochi, gare Randen Arashiyama, Kyoto

Je ne peux que vous conseiller d'y faire un tour par vous-même pour goûter l'atmosphère des lieux. Pour ma part, j'en ai surtout profité pour m'offrir un sakura mochi. Miam !

LOST IN A BAMBOO FOREST

En quittant la gare d'Arashiyama, on peut rejoindre la bambouseraie en longeant sur la droite les temples Sanshuin et Kogen-ji, tout en croisant au passage une célèbre série de jizô alignés que je n'ai pas pu m'empêcher de prendre en photo...

jizô alignés, Arashiyama, Kyoto

Le sentier qui mène à la forêt de bambous démarre un peu plus loin sur la gauche. Si vous ne le trouvez pas immédiatement, suivez les pousses-pousses !^^

En plein coeur de la bambouseraie, le sanctuaire Nonomiya-jinja abrite l'un des plus anciens torii du Japon.

Après quoi, la balade est très simple : elle suit un chemin entièrement aménagé, un peu artificiel peut-être, mais qui a le mérite d'empêcher le piétinement des sous-bois et offre au passage des points de vue à couper le souffle !

cimes des bambous, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto troncs de bambous s'élançant vers le ciel, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto
ornement d'un toit, détail, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto
cours d'eau, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto
troncs de bambous, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto motif plaque d'égoût, bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto

La visite est bien évidemment gratuite. Je l'ai vécu comme une pause ressourçante, après une journée très intense et riche en découvertes.
Bien que l'endroit soit parfaitement balisé et ne représente guère plus de 500 m de marche, j'ai réussi l'exploit de perdre mes compagnons au détour d'un chemin. Mais j'étais tellement zen et bien dans ce lieu que je n'ai pas paniqué une seconde, au contraire même : j'étais presque déçue qu'ils finissent par me retrouver !^^

LE SANCTUAIRE NONOMIYA-JINJA

En plein coeur de la bambouseraie, le sanctuaire Nonomiya-jinja (野宮神社, littéralement "sanctuaire à la campagne") est un petit coup de coeur que j'avais très envie de partager avec vous. Il est dédié aux amoureux, vous y croiserez donc de nombreux couples en quête de bonheur !
Pendant la période Heian (794-1185), la princesse impériale Itsukinomiya y aurait séjourné plus d'un an, afin de se purifier. Elle aurait ensuite rejoint le sanctuaire Ise-jingu, le plus important et le plus sacré de tous les sanctuaires shinto du Japon, situé dans la préfecture de Mie.
On date la fondation du Nonomiya-jinja à l'an 800, mais son emplacement a probablement évolué au fil du temps. Pour l'anecdote, son torii serait l'un des plus anciens du Japon !

torii rouge vif et shimenawa, sanctuaire Nonomiya, Arashiyama, Kyoto masque décoratif, sanctuaire Nonomiya, Arashiyama, Kyoto
torii et ema, sanctuaire Nonomiya, Arashiyama, Kyoto
torii principal, sanctuaire Nonomiya, Arashiyama, Kyoto

Que dire de plus, si ce n'est que la bambouseraie d'Arashiyama est un enchantement ? Dommage que la traversée soit si courte, on aimerait en voir davantage, mais l'endroit n'a pas pour autant volé son statut d'incontournable. Un must pour tous les voyageurs en quête de sérénité et de romantisme... ❤︎


Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

14 commentaires

  1. Hihi! Déjà sur le liste!
    Merci pour la promenade, même si je n'y suis pas pour de vrai, c'est tout comme! Cette gare est vraiment magnifique! On se croirait un peu dans un manga (ou dans un film du studio ghibli en effet ^^)
    J'adore la personne cachée(?) qui prend des photos sur la photo où le train arrive en gare XD et oui! Je l'ai vu!
    Le torii le plus vieux du Japon tu dis! Génial! Je vais aller voir ça de plus prêt...
    merci cceci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel oeil ma Yoyo ;) Oui ce monsieur était là tout du long, occupé à prendre des photos. Il a pourri toutes les miennes du coup (ou presque) XD

      Supprimer
  2. Tes photos sont toujours magnifiques!!! *__*
    Je suis été là, je suis allé à la bambouserie prenant ce petit train et c'etait une experience trés belle, j'adore les trains surtout quand ils sont si mignons et si kawaii. Merci pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas testé le train touristique, mais je l'ai vu passer, et c'est vrai que ça doit être une belle expérience. Que de souvenirs... (nostalgie *_*)

      Supprimer
  3. Encore une belle promenade que tu nous offres ! Merci.
    Bien qu'étant déjà allée à Kyoto, je n'avais pas pris le temps d'explorer cette partie de la ville ; mais ça sera chose faite en novembre prochain !!!
    Les photos de la gare sont splendides : toutes ces fleurs, ces couleurs, ce train ! J'adore.
    Cet article va égayer ma journée.
    Question d'exploratrice : avez-vous rejoint la rivière et profité de la rive ? Si oui, merci d'avance pour tes retours et tes conseils !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut que tu ailles faire un tour par là Cécile, c'est superbe et je pense que ça doit être très joli en automne aussi. Je n'ai pas rejoint la rivière, non : il commençait à faire nuit quand j'ai quitté la bambouseraie, donc pas le temps de tout voir malheureusement, mais j'espère avoir un jour l'occasion d'y retourner pour passer plus de temps à Arashiyama et voir ce que j'ai manqué. D'ailleurs, c'est peut-être toi qui aura des conseils à me donner à ton retour ? ;)

      Supprimer
  4. Comme c'est joli ! *_* Et je regrette de l'avoir loupée (2 fois !) T_T...
    Je n'avais jamais entendu parlé de cette gare, elle est trop mignonne ! Je veux la voir XD <3
    Et la photo du sakura tombé par terre ne m'est pas inconnue ;-)
    Encore bravo pour tes photos et ton écriture... C'est chouette ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoooo mais il faut y aller !!! Le troisième passage à Kyoto sera le bon, ça vaut le détour ! ;)

      Supprimer
  5. Chouette article !
    Ça fait un moment que je n'ai pas pris le temps de commenter tes post. Je les lis souvent au boulot, et je ne sais pas pourquoi c'est buggé là-bas, je ne peux pas commenter...
    Je repart au Japon en Février avec mes enfants ce coup ci. On voulait faire la partie Kyushu, mais finalement on ne pourra pas (ce ne sera que parti remise pour un prochain voyage). Du coup, je me dis qu'une petite halte vers Kyoto pourrait être sympa avec la balbouseraie et les singes juste à côté. À voir...
    J'ai pensé à toi as plus tard qu'hier en relisant ta carte :) J'ai honte de moi qui n'ai pas pris le temps de répondre et qui passe tel un fantôme sur ton blog...
    J'ai hâte de lire tes prochains articles du prochain voyage ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci Tetoy^^ C'est bizarre cette histoire de commentaires quand même, il est possible que ça vienne du navigateur que tu utilises au boulot ? Ce site est plutôt optimisé pour Chrome.
      Dommage pour Kyushu, mais ça te donnera une excuse pour y retourner du coup ?^^

      Supprimer
  6. J'avais fait Arashiyama en automne pendant les kôyô, du coup en voyant tes photos avec plein de Sakura ça me donne envie d'y retourner au printemps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant le kôyô ça doit valoir le coup aussi, non ? J'imagine que ce genre d'endroits mérite qu'on s'y attarde plus d'une fois et à plus d'une saison. J'aimerais bien y retourner également, si l'occasion se présente...

      Supprimer
  7. Très bon souvenir, miss. Déçue qu'on t'ait retrouvée, c'est sympa pour nous ��. Très bel article en tout cas, qui m'a fait retourné dans l'ambiance des lieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha jétais sûre que tu te vexerais comme un POU ! XD Contente de t'avoir fait revivre ce chouette moment, en particulier la pluie de sakura qui était merveilleuse :)

      Supprimer