PORTO EN AMOUREUX ❤︎

Après tant de belles aventures au bout du monde, j'ai envie aujourd'hui de vous emmener avec moi sous d'autres cieux, histoire de souffler un peu. Que pensez-vous d'un petit détour par Porto ? J'y étais en avril dernier, sous un soleil resplendissant, le temps d'un week-end romantique au bras de mon compagnon...

panorama sur le Douro, Porto

Vous vous en souvenez peut-être : en novembre 2016, j'ai remporté un concours photo organisé par le blog Where Else ?, en partenariat avec le site Voyage Privé.
J'espérais utiliser le bon d'achat gagné pour financer une partie de mon prochain voyage au Japon. Mais très honnêtement, les offres du site vers cette destination étaient assez limitées par rapport à mes exigences : impossible de trouver mon bonheur dans la sélection, à moins de vouloir refaire un séjour à Tokyo (ce qui n'est pas du tout mon objectif). 
En parallèle, mon compagnon ne cessait, depuis plusieurs mois, de me parler du Portugal... et il est du genre têtu quand il veut vraiment quelque chose !^^ J'ai donc décidé de lui faire plaisir : lui qui supporte depuis tant d'années mes délires japonais méritait bien d'avoir le dernier mot sur notre destination cette fois. Et il a fait un excellent choix !

Gourmandise et charme rétro

Autant le dire d'emblée : Porto a un charme fou ! Impossible de ne pas écarquiller les yeux face au sublime panorama sur le Douro (le fleuve qui traverse la ville) depuis les hauteurs de Vila Nova de Gaia, où se situait notre hôtel.

panorama Porto, Vila Nova de Gaia

De là-haut, on rejoint la très touristique Cais da Ribeira (les quais où se concentrent les cafés et les commerces) en suivant un réseau de ruelles pittoresques et pentues, peuplées de chats errants... et d'antennes paraboliques un peu désuètes.

À Porto, ce bleu intense est partout : c'est aussi la couleur des azuléjos, ces carreaux de faïence qui ornent les façades dans l'ensemble de la ville.

Si Porto connaît depuis quelques années une remarquable (et méritée) embellie touristique, les nombreuses façades délabrées rappellent que la ville a subi de plein fouet les conséquences de la crise économique.

Vue sur les toits, Porto ruelle, Porto
Chat errant, Porto

Sur les quais de Cais da Ribeira, l'atmosphère est bien différente. Cafés, restaurants branchés et boutiques de souvenirs se succèdent le long de la promenade : le lieu idéal pour se rafraîchir en profitant de la vue sur le Douro et du ballet incessant des barcos rabelos, ces petits bateaux à fond plat typiques de la ville de Porto. La plupart de ces embarcations sont à l'effigie de grandes marques de vin, rappelant que la ville donne aussi son nom à un alcool mondialement réputé.

verres de sangria et de Porto, Cais do Ribeira, Porto
bateaux sur le Douro, Porto

Envie d'un menu 100% local ? N'hésitez pas à tenter les beignets de morue ou bolinhas do bacalhau, un délice qui vous sera proposé en entrée dans la plupart des restaurants. 

bolinhas do bacalhau, Porto francesinha, Porto

Autre spécialité à ne pas rater : la francesinha, sorte de croque-monsieur garni de viande (linguiça, saucisse, jambon, bœuf), recouvert de fromage fondu et arrosé de sauce à base de tomate. C'est assez bon mais un peu lourd : je n'ai pas réussi à terminer ma part !

pastéis de nata, Porto

Pour les palais sucrés, je recommande évidemment les incontournables pastéis de nata, ces tartelettes feuilletées garnies de flan pâtissier. Un vrai délice !

Le Porto Tram City Tour

Après ce copieux déjeuner, cap sur le bord de mer, que l'on peut rejoindre depuis le centre de Porto en empruntant un petit tramway au look vintage, qui longe le Douro jusqu'à son embouchure. Le voyage coûte 3€, payables directement auprès du conducteur. Petit bonus : l'achat du billet permet de bénéficier d'une réduction pour la visite du musée dédié aux tramways de Porto (que je n'ai malheureusement pas eu le temps de visiter).

tramway vintage, Porto
ticket de tramway, Porto

Arrivés au terminus de la ligne, nous voilà dans le quartier de Foz do Douro, qui offre une magnifique vue sur l'océan Atlantique. Je ne suis pas allée plus loin que la digue menant au phare (Farol de Felgueiras), mais la promenade m'a beaucoup plu, notamment la traversée du Jardim do Passeio Alegre, un superbe parc bordé de hauts palmiers.

Palmiers, Jardim do Passeio Alegre, Porto
mouette sur la digue du phare, Porto azuléjos, détail, Porto

Du côté du phare, les mouettes prennent la pose sur fond de ciel azur... 
À Porto, ce bleu intense est partout : c'est aussi la couleur des azuléjos, ces carreaux de faïence qui ornent les façades dans l'ensemble de la ville. Sans doute l'un de mes souvenirs les plus vifs, quand je repense à ce week-end.


La livraria Lello et son escalier

Retour dans le centre historique de Porto, pour une autre escale incontournable : la livraria Lello, célèbre boutique qui aurait inspiré la librairie Fleury & Bott de Harry Potter. J.K. Rowling, qui a vécu à Porto, en aurait été une cliente régulière...

livraria lello, étage, Porto vitrail au plafond, Livraria Lello, Porto
vue plongée sur le rez de chaussée, Livraria Lello, Porto
escalier, livraria Lello, Porto

Il faut avouer que cette librairie n'a pas volé sa réputation : le décor y est somptueux, en particulier l'escalier central et le gigantesque vitrail portant la devise Decus in Labore ("la dignité dans le travail") qui orne le plafond. 
L'entrée coûte 4€, déduits de vos achats sur place (si vous craquez pour un livre ou une souvenir). La visite est très rapide, mais vaut quand-même le coup d'oeil, surtout si vous êtes fan de l'univers de la saga Harry Potter...

Visiter les caves de la maison Poças

Dernière escale de notre périple : les caves de la maison Poças, situées à Vila Nova de Gaia, sur la rive sud du fleuve. La maison Poças est la dernière cave familiale de la ville (toutes les autres ayant été rachetées, progressivement, par de grandes entreprises).  
Le site de production se trouve bien entendu dans la Vallée du Douro, en amont du fleuve. Mais c'est bien à Porto que le vin est mis en bouteille ou vieilli en fûts.

allée de futs entreposés, Caves Poças, Vila Nova de Gaia, Porto énormes fûts, cave poças, vila nova de gaia, Porto
bouteilles de porto colheita alignées, caves poças, Vila nova de gaia, Porto

Je m'y connais très peu en vins (je préfère le sake), mais je confesse un certain goût pour le Porto et sa saveur sucrée. Deux dégustations nous ont été proposées dans le cadre de cette visite : Porto rosé et Porto blanc. Je ne savais même pas que ça existait !
En réalité, plusieurs variétés de vins de Porto sont actuellement produites, dont les plus fréquentes sont les rouges de type "Ruby" ou "Tawny". Mais la gamme ne cesse d'évoluer et s'est beaucoup diversifiée au fil du temps.
Petite information pour briller en société : les meilleurs Portos sont appelés des "vintage". Ils représentent moins de 3% de la production et se consomment de préférence après une dizaine d'années de vieillissement en fûts, ce qui explique leur extrême rareté... et leur prix.
Ne me remerciez pas ! ;)

Voilà, ainsi s'achève le récit de ce week-end en amoureux, riche en belles expériences ! Un grand merci à tous ceux qui ont voté pour moi, et qui ont rendu cette aventure possible. Cet article leur est dédié ❤︎❤︎❤︎

またねー。


Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

7 commentaires

  1. Jolie parenthèse portugaise :)
    Je trouve que tes photos sont de plus en plus jolies!

    J'ai visité Porto avec mes parents quand j'avais 15 ans (on avait fait un road trip au Portugal!) et je me souviens avoir adoré, c'est vraiment une belle ville! On avait visité les caves de Sandeman et c'était super intéressant... sauf que c'était en été et sortir par 40°C après la dégustation de Porto tournait un peu la tête! haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha merci pour la petite anecdote qui m'a bien fait sourire, c'est vrai qu'il n'y a pas que le soleil qui tape fort à Porto ;)
      C'est vraiment une ville charmante, j'ai eu du mal à choisir les photos pour illustrer l'article car j'avais beaucoup de matière. Contente qu'elles te plaisent en tout cas, j'ai aussi l'impression d'avoir passé un cap ces derniers mois, mon oeil s'est peut-être tout simplement amélioré ?^^

      Cette parenthèse m'a fait du bien je l'avoue :)

      Supprimer
  2. Wouha!!! Trop bien! J'aimerai trop y aller, la ville est chouette comme tout et assez coloré je trouve. J'adore le Porto Tram City, je trouve ça magnifique d'avoir ça dans une ville: cela donne un côté ancien que j'aime beaucoup ;) tes photos sont vraiment à coupe le souffle... bravo!
    Merci Céci pour la decouverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai craqué pour le tram, il est joli non ? L'intérieur est sympa, tout en bois, ambiance rétro garantie !^^
      Porto est une ville surprenante, et fatigante aussi (les rues grimpent pas mal, ça fait travailler les mollets). Mais ça vaut la peine, rien que pour les panorama sur le Douro, le côté pittoresque... et la nourriture !

      Supprimer
  3. Chouette article plein de soleil. Porto est une super destination !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que pour le soleil, ce week-end était une vraie réussite, je n'aurais pas pu rêver mieux.

      Je confirme que Porto est une belle destination pour un week-end en amoureux... ou pas d'ailleurs !^^ Et puis les gens sont sympas, la nourriture et les transports pas trop chers. Un bon compromis pour ceux qui veulent du dépaysement sans se ruiner.

      Supprimer
  4. Géniale cette petite échappée en Europe. Le tram (et le ticket) est vraiment vintage, on se croirait à San Francisco. Que dire de la librairie, elle est magique.
    Je m'étais noté Faro sur ma liste mais Porto aura sa place aussi ;-)
    Merci pour la balade et ravie d'avoir participé un peu !!!

    RépondreSupprimer