L'IWASHIMIZU HACHIMAN-GÛ

Vous l'aviez sans doute deviné, je peux donc vous l'avouer sans rougir : je nourris une véritable passion pour les sanctuaires shintô ! J'aime le dépaysement que l'on ressent face à leur architecture, la manière dont la nature s'y intègre, et l'élégance qui les caractérisent. Les temples bouddhistes sont plus austères, mais je m'y sens bien également. D'une manière générale, ces lieux éveillent en moi un profond sentiment de joie, de sérénité et de respect.
À Yawata (préfecture de Kyoto), le plus grand sanctuaire des environs est l'Iwashimizu Hachiman-gû. Une fois n'est pas coutume : il s'agit de l'un des plus impressionnants sanctuaires que j'aie jamais visité à ce jour !

vue sur les toits depuis l'intérieur, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Perché sur le mont Otokoyama, l'Iwashimizu Hachiman-gû nécessite une petite virée en funiculaire avant de révéler sa magnifique silhouette vermillon. Le chemin qui y mène, à travers la forêt, est particulièrement agréable en automne, sous les momiji...

funiculaire, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata  porte d'entrée principale, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata
momiji, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Plus que quelques marches et nous y voilà : bienvenue dans l'un des plus importants sanctuaires du Japon... rien que ça !

bâtiment principal et autel, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata
feuilles de momiji sur le sol, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata omikuji, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Un sanctuaire majeur

Hachiman, kami de la guerre et grand protecteur du peuple Japonais, est l'une des divinités les plus influentes du panthéon shintô. Plus de 30 000 sanctuaires lui sont dédiés à travers tout l'archipel, mais seuls quatre sont considérés comme majeurs : l'Iwashimizu Hachiman-gû de Yawata (vous l'aviez deviné), l'Usa Hachiman-gû d'Oita (visite prévue en novembre prochain), l'Hakozaki-gū de Fukuoka (au programme également) et le Tsurugaoka Hachiman-gū de Kamakura. Je me devais évidemment d'immortaliser cette visite par un goshuin !


Goshuin, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata


L'Iwashimizu Hachiman-gû a été fondé en 859, à la demande de l'empereur Seiwa, suite à une vision prophétique qui lui fut rapportée. Le choix du mont Otokoyama n'est pas anodin : le sanctuaire est censé protéger la ville de Kyoto depuis les hauteurs, en empêchant les mauvais esprits de s'en approcher.
Le bâtiment principal date de 1634. Jusqu'en 1868, le site est un jingū-ji : un "sanctuaire-temple", à la fois shintô et bouddhiste. Mais le passage d'une loi de séparation des cultes conduit à la disparition du temple bouddhiste. C'est à cette occasion que le jardin Shokado est déplacé.

Plus de 30 000 sanctuaires sont dédiés à la divinité Hachiman à travers tout l'archipel nippon, mais seuls quatre sont considérés comme majeurs...

À peine la porte d'entrée franchie, on est plongé dans la douce atmosphère du lieu...

lanterne suspendue, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata vue sur les toits, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata
porte vermillon, détail, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Élégance et légèreté

L'architecture des bâtiments est spectaculaire, mais jamais ostentatoire. J'ai aimé la teinte vermillon des charpentes et panneaux de bois, les lanternes dorées suspendues à intervalles réguliers, ou encore l'élégante courbe de chaque toit... Tout semble tellement léger ! L'exact opposé de nos lourds monuments de pierre, qui me semblent bien froids et austères en comparaison...
Vous noterez que les bâtiments sont impeccables, et c'est normal : ils sont rénovés (voire carrément reconstruits !) tous les 40 ans environ

autel central, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata
symbole doré gravé sur bois, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Profitez de ces quelques images : l'usage des appareils photographiques est normalement interdit dans l'enceinte du bâtiment principal. Nous avons également eu droit à une cérémonie de purification, ainsi qu'à une visite privée des lieux avec un prêtre sympathique. Je ne sais pas si les prêtres shintô ont le droit de se marier, mais si c'est le cas, un conseil les filles : foncez !!!
Notez que le bâtiment principal, classé Bien Culturel important depuis 2016, est orné de très belles fresques colorées, représentant des scènes de la nature. Elles se trouvent dans une partie du sanctuaire inaccessible au public, derrière l'autel. 

fresque sculptée, motif d'arbre, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata fresque sculptée, oiseaux, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Dernière information : le sanctuaire abrite aussi une petite plantation de thé, que je n'ai malheureusement pas eu le temps de visiter. N'hésitez pas à vous en offrir un paquet : il est excellent !

ema, sanctuaire Iwashimizu Hachiman-gû, Yawata

Vous l'aurez compris, l'Iwashimizu Hachiman-gû est pour moi un vrai coup de coeur, que je vous recommande sans réserve. Vous pouvez y accéder facilement depuis la gare Yawatashi, située à deux pas du funiculaire (prévoir 200¥ pour la montée).
Je vous conseille bien-sûr de coupler la visite avec celle du jardin Shokado, pour une demi-journée d'émerveillement garanti, à 30 minutes à peine de la gare de Kyoto !





logo JED

Cet article est sponsorisé par l'office de tourisme de Kyoto.
Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

6 commentaires

  1. 1 mots: wouha.
    1 phrase: il faut absolument que j'y aille!
    Ce temps est impressionnant! Magnifique! Je l'ajoute toute suite à ma liste! Merci Céci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liste continue de s'étoffer ! :) Ce sanctuaire est vraiment impressionnant, tu devrais adorer.

      Supprimer
  2. Très chouette endroit, merci pour la découverte !
    D'après Maps, il y a plein de choses à voir sur cette colline. On peut même redescendre (ou monter) à pied.
    Ça doit être bien sympa de faire ce tour là pour rejoindre tranquillement la gare en longeant le bord de la rivière.
    Le thé de cette région est vraiment succulent, je valide. En plus cultivé au temple, c'est sympa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, on peut grimper à pieds, mais j'en suis restée à ma propre expérience.
      Le thé est très bon, le prêtre nous en a offert un paquet avant de partir, c'était vraiment touchant. Si tu as l'occasion de le tester, n'hésite pas à me donner ton avis :)

      Supprimer
  3. Très sympa comme visite ! Merci ^_^
    La ballade en funiculaire ou à pied doit être très sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment la randonnée est très agréable à faire, mais nous n'avions pas le temps, c'est la limite avec les blogtrips : timing serré, beaucoup de choses à voir en peu de temps.
      Voilà pourquoi j'espère avoir l'occasion de refaire certains lieux lors d'un prochain voyage.

      Supprimer