OBJECTIF KYUSHU #01 : SAKURA OU MOMIJI ?

Avant de vous faire le récit de ma dernière journée de blogtrip à Kyoto, il est temps d'entamer un nouveau chapitre... et j'ai besoin de vos conseils !
Je suis en plein dilemme. Après avoir dû renoncer à mon projet de voyage au Japon en 2017, j'ai finalement l'opportunité de réaliser ce rêve plus tôt que prévu, dès le mois de novembre si je le décide. Être ou ne pas être patiente... là est la question. Mais pourquoi hésiter ? Parce que...

omikuji eventail, Chion-ji, Amanohashidate

Dilemme n°1 : Momiji ou sakura ?

Ceux qui me suivent sur Facebook ont peut-être vu passer cette question, loin d'être anodine, car je peine à me décider : automne 2017 ou printemps 2018 ? Momiji ou sakura ?
J'ai eu la chance de voir les sakura au printemps 2016, mais quelques jours à peine, et tirant vers la fin. Est-ce suffisant pour me sentir rassasiée ? Pas vraiment... D'un autre côté, mon voyage de décembre s'est révélé au moins aussi frustrant en ce qui concerne les momiji, qui faisaient pâle figure en cette fin d'automne.

Floraison des sakura, Ueno park, Tokyo Momiji à Kinosaki onsen, Hyogo

Malgré tout, je m'estime très chanceuse d'avoir pu contempler les deux, à quelques mois d'intervalle. Mais cette fois, quelle que soit mon choix final, je veux être là au bon moment !!!

Dilemme n°2 : Voyager seule ou pas ?

L'autre GROS dilemme. La solitude ne m'effraie pas en règle générale, mais je dois vous avouer que je n'ai jamais voyagé seule. Dans ma tribu, les vacances sont une affaire de famille, d'ailleurs lors de mon premier voyage au Japon, nous étions quatre à partir : mon frère, moi-même et nos compagnons respectifs. En décembre dernier, même chose, dans un contexte un peu différent : j'étais accompagnée de 4 blogueurs et tout un staff aux petits soins. À aucun moment je ne me suis sentie en insécurité !
Mais cette fois, l'affaire se complique. Mon frère, qui souhaiterait m'accompagner à Kyushu (il adore le Japon presque autant que moi), est enseignant. Et les vacances de la Toussaint tombent mal pour qui veut voir les momiji : trop tôt à chaque fois ! En admettant qu'il veuille m'accompagner au printemps 2018, même constat : les vacances de la zone B tombent fin avril-début mai, soit bien trop tard pour espérer assister à la floraison des cerisiers (mi-mars). Si je veux partir avec lui, je dois donc renoncer à une expérience qui me tient à coeur... et ça m'embête énormément.

Mais il y a autre chose.

Quand je voyage au Japon, je suis casse-pied : je passe mon temps à prendre des photos, je cours les bureaux de poste, je m'attarde sur le moindre petit détail qui attire mon attention... et c'est loin d'être l'extase pour mes accompagnants. Sur un blogtrip, c'est le but du jeu, mais sur un voyage en groupe, ça peut vite créer des tensions ! De même, être sans arrêt extirpée de ma rêverie par des compagnons de voyage oppressants m'agresse à mort. Finalement, voyager en groupe quand on a des aspirations différentes, ce n'est agréable pour personne.
En avril 2016, j'ai savouré chaque instant. Mais le meilleur moment du voyage fut sans aucun doute celui où j'ai malencontreusement... perdu mes compagnons. C'était dans la bambouseraie d'Arashiyama, au crépuscule. Je me suis attardée, et en levant la tête, mon escorte avait disparu.
Au lieu de paniquer, j'ai sereinement rejoint la gare Randen en retraversant toute la bambouseraie, seule avec moi-même : un moment vraiment incroyable, que je n'oublierai jamais (malgré les sms paniqués de mon frère, qui me voyait déjà étranglée dans un fossé ; oui, mon frère panique très vite).

Bambouseraie d'Arashiyama, Kyoto

Voilà pourquoi voyager seule me fait envie : je veux pouvoir profiter de chaque instant à mon rythme et à ma façon. Et pourquoi pas en profiter pour me retrouver un peu, loin du quotidien ? Seul hic : mon côté trouillarde. J'ai beaucoup parlé de ma peur de l'avion sur ce blog. Elle est symptomatique d'une tendance qui me poursuit depuis l'enfance : j'anticipe toujours le pire. Instinctivement. Et ça me pourrit littéralement la vie !
Si je pars seule, il me faudra une organisation béton pour compenser. Et c'est là qu'intervient mon troisième dilemme...

Dilemme n°3 : Le délai des préparatifs

En admettant que je parte en novembre, il me reste 5 mois entiers pour boucler les préparatifs de mon voyage. C'est beaucoup... et c'est peu en même temps. Car cette fois, pas question de passer par une agence : je déciderai de mon itinéraire seule... et je ne suis pas forcément très à l'aise avec cet exercice. Voilà plusieurs jours que je passe mes nuits sur Skyscanner, Hyperdia... à comparer des tarifs et des itinéraires. J'essaie de tenir compte des avis de voyageurs, mais ça part dans tous les sens et je suis parfois perdue.
Pour mon voyage d'avril 2016, j'avais réservé mi-octobre, soit plus de 6 mois à l'avance, et c'était déjà compliqué pour certaines prestations (notamment la location de maison). Mais c'était la saison des sakura... Qu'en sera-t-il cette fois ?

Le meilleur moment du voyage fut sans aucun doute celui où j'ai malencontreusement... perdu mes compagnons. 

Quoi qu'il en soit, je ne suis pas une aventurière : j'aime que les choses soient bien organisées pour apprécier au mieux mon voyage. J'ai besoin de repères, de sécurité. Et ces choses-là prennent du temps.
Enfin, je ne vous cache pas que j'aimerais bien trouver quelques partenaires sérieux, pour diminuer un peu le coût de mon voyage et enrichir mon programme. Ce travail là prend aussi du temps, surtout que je ne veux pas faire n'importe quoi, vous me connaissez.

Cartes de visite Hibi no Yorokobi ! blog Japon


Dilemme n°4 : L'itinéraire

Le dernier dilemme de ce voyage : dois-je me focaliser sur Kyushu ? Jusqu'à présent, je me suis mis en tête de parcourir, en 3 semaines environ, les 7 préfectures de l'île de Kyushu (Fukuoka, Oita, Miyazaki, Kagoshima, Kumamoto, Nagasaki, Saga) avec minimum 2 à 3 jours par préfecture.
Un tel itinéraire m'obligerait à passer beaucoup de temps dans les transports.
D'un autre côté, je pourrais aussi me focaliser sur le nord de l'île, et envisager un crochet dans les préfectures de Yamaguchi, Hiroshima, voire Shimane. Je garderais alors le sud (Kagoshima, Miyazaki, Kumamoto et Nagasaki) pour une prochaine fois... à tout hasard, mon périple à Okinawa, dont je n'abandonne pas l'idée ! Je suis très curieuse d'avoir votre avis sur la question.

Cette évolution n'est pas innocente bien-sûr, dans la mesure où mon ami Olivier de Japan Kudasai ! sera sur Hiroshima courant novembre : j'ai bien envie de le croiser là-bas ! Et puis, en plus de Béné, j'aimerais bien rencontrer Jud aussi, si elle est disponible évidemment ! :) Ça rendrait mon voyage un peu moins solitaire finalement... mais je n'ai encore rien décidé.

Figurine Koppu no Fuchiko, version Tottori

Voilà mes quatre dilemmes du moment, j'espère que vous serez nombreux à me répondre pour m'aider à y voir clair. Je suis toujours attentive à vos réponses, qui m'ont déjà aidé à surmonter mes angoisses une première fois. Donc n'hésitez pas... et merci d'avance ! :)

Remerciements


Je profite de ce premier article "Objectif Kyushu" pour remercier les tipeurs qui m'ont laissé un pourboire : Miwako Trinidine, MagaZub et Nadège. Comme j'ai pu finalement trouver l'argent pour financer mon projet, vos tips me serviront à acheter un peu de matériel photo, je pense notamment à une poignée de stabilisation pour mon hybride (mon trépied est bien trop encombrant... et bancal), voire de nouveaux objectifs. ありがとうございました les filles ! またね!

22 commentaires

  1. N'hésite pas, j'ai toujours voyagé seule, sans vraiment de programme et j'ai adoré. Si tu as la chance de repartir et que c'est plus qu'un besoin FONCE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes encouragements ! Voyager seule est un vrai défi, je suis à la fois effrayée et super excitée à cette idée, mais ton expérience me rassure :)
      Les billets d'avion sont déjà réservés, je fonce, je fonce !

      Supprimer
  2. Ma petite Céci, on va être méthodique et traiter les dilemmes les uns après les autres :

    1/ Je dis sans hésiter "momijis" ! Moi-même étant confronté à ce dilemne, j'ai choisi l'automne sans hésiter. Pourquoi ? Parce que c'est découvrir le Japon à une autre saison, apprécier la fugacité du rougeoiement des feuilles d'automne après la floraison éphémère des sakuras, et avoir moins de touristes dans les pattes. Notre voyage commun en décembre dernier m'a donné l'envie de découvrir davantage l'automne devant les quelques érables encore en feuilles. Ils étaient magnifiques isolés sans leurs copains alors imagine des pans entiers de montagne rouge, orange et jaune !

    2/ Voyager seule, c'est faire l'expérience d'un voyage différent que tu feras à 200% pour toi, en fonction de tes envies et de ton rythme. Tu ne seras pas seule en voyage car il y a toujours les appels sur Skype pour la famille, les posts sur les réseaux sociaux pour partager tes journées sur place avec tes lecteurs, les amis/blogueurs à retrouver au Japon (dont moi !!! C'est bien plus pratique de se voir au Japon qu'en France tu ne trouves pas haha ???). Tu connais déjà bien le Japon, les moyens de transports, et tu as un bon niveau en anglais donc tu n'as pas à t'inquiéter. Il restera juste le mauvais moment "avion" à passer mais telle que je te connais, ce sera vite oublié et tu seras hystérique en posant le pied à l'aéroport à l'arrivée ^^ !

    3/ et 4/Le programme : pas de stress ! J'ai commencé à réserver mes hébergements pour le mois de novembre et il y a encore énormément d'hôtels, airbnb et autres de dispos et à tous les tarifs. Sur le circuit, je trouve dommage de passer ton temps dans le train alors que tu seras seule pour t'imprégner de l'ambiance des lieux que tu visiteras. Je couperais plutôt la poire en deux en faisant un bout de Kyushu et un bout du Sud de Honshu bien mieux desservi. Il existe des JR pass régionaux qui sont parfois plus intéressants que le JR pass national lorsque l'on se consacre à une région particulière. Je pense notamment au JR SANYO SAN'IN AREA PASS à seulement 153 € les 7 jours (couvre la région de Kyoto à Fukuoka en gros) contre 223 € le pass national. A chercher de ce côté pour dégager des économies : https://www.japan-rail-pass.fr/pass-regional/sanyo/jr-sanyo-sanin-area-pass.
    En 5 mois, tu as largement le temps d'organiser le voyage, je ne me fais pas de soucis. On pourra toujours en parler à l'occasion si tu veux un avis. Le blog de Béné doit également regorger de conseils pour explorer le Nord de Kyushu. Le plus dur sera de choisir certains sites plutôt que d'autres, c'est tout.

    EN RESUME : fonce !!!! Tu as plein de Gotochi card à choper, et de figurines Fuchiko à récupérer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon tu le sais déjà : j'ai choisi les momiji, ton commentaire m'a convaincue ! J'ai encore du mal à réaliser que dans quelques mois, je serai de nouveau au Japon.
      Tu as raison pour la solitude, même si j'ai apprécié mes deux premiers voyages, j'ai quand-même l'impression d'avoir raté des trucs, à ne faire que courir. Cette fois je pars 3 semaines, et je compte bien profiter de chaque journée à fond, mais surtout : à mon rythme.
      Pour l'itinéraire, évidemment, on va pas se mentir : "choisir, c'est renoncer". Je vais donc me concentrer sur le nord de Kyushu, et je garderai le sud pour un prochain voyage, en prolongeant peut-être jusqu'à Okinawa.
      Merci pour l'astuce des pass régionaux : j'ai trouvé mon bonheur grâce à toi ! ;)

      Supprimer
  3. Ah je comprend très bien le concept de preparer tout, la surete qui donne avoir fait tout pour partir organisé! Je suis comme toi!
    Reponses à les questions: j'ai vu les sakura et je dis oui, les sakura! Ils sont tellement beaux qu'il n y a pas mots pour les decrire! Et tu aura plus temps pour l'organitation du voyage parce que tu devrais aller toute seule!
    Je pense que c'est mieux ne voir pas trop choses donc selon moi c'est mieux le deuxième itineraire.
    Bon c'est tout! Bon voyage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hachi :)
      Finalement, j'ai quand-même choisi les momiji, mais je compte bien retourner voir les sakura un jour. Il faut parfois faire des choix difficiles...
      Ces derniers temps, je passe mes soirées sur les préparatifs, et je pense pouvoir programmer quelque chose de sympa d'ici la fin du mois de juin. C'est la première fois que j'organise un voyage de A à Z de toute ma vie, c'est compliqué mais j'aime beaucoup ça.
      Hâte d'être au mois de novembre pour vivre cette nouvelle aventure japonaise !!!

      Supprimer
  4. Coucou,

    Va y fonce, profite! Va, vis, deviens comme le dit le film! On se trouve toujours changé de retour du japon.

    Je vais faire comme Olivier et faire par dilemmes(je refais ce commentaire pour la 2e fois, j'avais écris un pavé la 1ère fois mais ma réponse a buguée, sniff, alors j'espère ne rien avoir oublié cette fois).

    Dilemme 1- Moi je vote momiji, j'en suis une grande fan. En même temps en 3 voyages(dont 1 à kyushu, et 1 en solo), j'étais au Japon à chaque fois lors de cette période (octobre-novembre). Comme je n'ai pas vu les sakuras, je prêche donc pour les momiji. Bene connaitra surement quelle est la meilleure période pour les momiji sur kyushu.
    Cette période est très chaleureuse. Il fait encore assez bon, et sur Kyushu on peut même être encore en tshirt parfois. A chaque fois, j'ai eu une très bonne météo. Il y a aussi un peu moins de touriste (et encore moins sur kyushu ou hors période vacances scolaires). Les couleurs des momijis apportent une atmosphère très chaleureuse. Et on voit les temples et les parcs sous un nouvel aspect. Par contre, point négatif c'est que la journée parait plus courte car le soleil se couche tôt.

    Dilemme 2- On apprécie toujours de partager ses voyages, ses expériences, d'avoir quelqu'un sur qui compter. Mais parfois il faut adapter son rythme sur l'autre, se mettre d'accord sur tout (quand se lever, où aller). Voyager en solo c'est pouvoir découvrir à son rythme, quand on veut, où on veut, passer des heures à faire des photos sans personne pour râler, pouvoir presser le pas ou le ralentir selon nos désirs. C'est assez appréciable.
    Et puis on n'est jamais vraiment tout seul. Effectivement on peut garder contact avec la France via les réseaux sociaux? Et puis être voyageur solo, c'est faire de belles rencontres sur son chemin (blogeurs connus, voyageurs du monde entier, ou japonais sympathiques). En plus tu connais le japon, parle anglais et un peu de japonais, tu connais comment fonctionne les transports, donc cela seras un stress en moins et tu pourras plus profiter.
    J'ai aussi voyagé en solo en novembre dernier et c'était assez sympa. Bien sûr j'ai regretté de ne pas pouvoir échanger directement de mes impressions avec des covoyageurs, mais j'ai adoré pouvoir faire les choses à mon rythme, faire 10x la photo d'un même lieu, pouvoir me lever tôt ou tard... C'est aussi lors de mon voyage solo que j'ai fait de belles rencontres (les gens vous abordent plus facilement quand on est seule : voyageurs du monde, locaux...).

    C'est juste à Osaka où j'ai ressenti le fait d'être seule car certains restaurants m'ont refusé du fait que j'étais seule. Autre petit regret, ne pas pouvoir faire de ryokan (un peu hors budget en solo). Du coup j'ai privilégié les auberges de jeunesse où il y a souvent des personnes avec qui discuter et échanger.

    RépondreSupprimer
  5. Les Petits Papiers de Mélo1 juin 2017 à 21:19

    Dilemme 3/4 - Pas de stress en effet! J'ai fais pire, j'ai fait mes réservations en septembre pour novembre... Le plus dur c'est toujours de déterminer le parcours après ca coule de sources. Et je trouve que pour les momijis il y a toujours moins de touristes, donc un peu plus d'hébergements (surtout sur kyushu, c'est moins demandé par les étrangers que le Kanto).

    Si tu as besoin d'aide ou d'un avis, je veux bien t'aider mon 2e voyage était à kyushu, 3 semaines dont un peu plus de la moitié à kyushu et le reste sur tokyo/kyoto/osaka. J'adore tellement le japon que je t'accompagnerais bien.

    L'année dernière j'étais en solo. J'ai privilégié les auberges de jeunesse pour faire des rencontres et pour le budget, et je me suis gardé quelques nuits en chambre solo pour profiter et récupérer (car parfois les dortoirs ce n'est pas très calme : du coup choisir des dortoirs avec le moins de lits possibles). Sans faire de promo, pour mes 3 voyages j'étais dans la chaine KHAOSAN à tokyo (j'ai fais un article dessus) et pour les autres villes j'ai fais mes résa sur booking. Pour les trains j'ai choisi le JR pass 3 semaines très pratique surtout quand on aime bien voir le pays.

    Je pense que sur 3 semaines tu peux largement te focaliser sur kyushu et te garder quelques jours pour voir les amis bloggeurs. Bene recommande au moins 3-4j par préfecture, donc ton projet me semble bien. La ligne de shinkansen et les trains vont globalement plus dans le sens nord-sud il me semble. Et les distances-temps en train entre chaque préfecture est raisonnable (moins de 2h).

    Perso Kyushu c'est mon voyage coup de cœur, j'adore cette île, sa douceur de vivre, sa gastronomie, sa diversité! J'ai une grosse préférence pour Nagasaki et Kagoshima mais j'ai également vu&aimé Fukuoka, Kumamoto, Miyazaki et Beppu!

    Kumamoto : attention le château est en travaux et le mont aso n'est pas accessible il me semble du fait des éruptions.

    Kagoshima j'adore. On peut largement y passer 3-4j (Kagoshima, le volcan, ibusuki, chiran). J'ai adoré la péninsule de Satsuma, y faire du vélo, faire des bains de sable, quasi aucun touristes, c'est vraiment le côté nature! Je te mets un lien
    https://lespetitspapiersdemelo.wordpress.com/2016/07/14/slow-voyage-ou-comment-decouvre-la-peninsule-de-satsuma-a-velo/

    dans tous les cas, quel que soit ton choix je suis sûre que cela sera parfait! alors, GO!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette réponse archi-complète, tu as tout résumé ! :)
      Finalement, j'ai choisi de recentrer mon itinéraire sur Hiroshima et le nord de Kyushu, mais je note tes bons plans du côté de Kagoshima, car je ne renonce pas à découvrir cette partie du Japon. Dur de choisir !
      Depuis quelques jours, je passe mon temps à faire des fiches et à barrer des trucs, le cheminement du voyage commence tout juste à se dessiner, c'est assez excitant.

      Je suis au courant pour Kumamoto, c'est une déception mais du coup, ça me donne une raison supplémentaire de prévoir un second voyage pour faire la partie sud : d'ici là, j'espère que les rénovations du château seront terminées et le mont Aso de nouveau accessible, ce n'est pas urgent après tout.

      Supprimer
  6. Coucou Céci! C'est super si du coup tu as la possibilité de repartir dès fin 2017! :D

    Alors pour répondre à tes différents dilemmes:

    1/ Pour celui là difficile de te conseiller car je ne suis allée au Japon qu'une fois et c'était en mai-juin (il y a deux ans pile j'y étais d'ailleurs T_T) donc je n'ai vu ni l'un ni l'autre! L'avantage de l'automne c'est peut être qu'il y a un peu moins de monde? A voir aussi par rapport aux endroits que tu veux visiter, voir si tout est ouvert en automne ou plus au printemps?

    2/ Je n'ai jamais voyagé seule non plus mais ça me tenterait de tenter l'aventure un jour. Mais je pense que si ça te tient à cœur de partir et que tu n'as personne pour t'accompagner aux moments que tu souhaites, alors fonce! :) Si tu as la possibilité de voir des personnes de la blogosphère Japon comme Jud ou Olivier en plus, c'est encore mieux! La question à te poser c'est: si tu attends que quelqu'un t'accompagne, vas-tu le regretter? Ou au moins, est ce que ça te frustre davantage d'attendre, ou d'y aller seule? Et puis, je suis sûre que tu en es capable: tu as relevé le défi de ta phobie de l'avion, relever celui de voyager seule sera une formalité pour toi! :)

    3/ J'ai organisé tout par moi même pour notre premier voyage au Japon à mon copain et moi (en fait, c'est ma passion de préparer mes voyages tout autant que voyager tout court!! ^^). J'ai pensé un moment à passer par une agence et puis finalement je ne l'ai pas fait et je ne regrette pas! Si ça faisait longtemps que nous avions prévu de visiter le Japon (plusieurs années) et que j'avais l'itinéraire en tête, on a fixé les dates un peu sur un coup de tête en janvier 2015 quand on s'est pris un coup de speed en se disant "Mais on va pas attendre, allons y cette année!"... pour le mois de mai suivant. Donc quatre mois! Et si j'ai un peu galéré à trouver un hébergement sur Kyoto, j'ai pu tout réserver et fin février c'était bouclé: JR pass, hébergements, musée Ghibli! C'était du boulot, j'y ai passé toutes mes pauses déjeuner au boulot pendant un mois, mais je m'en suis sortie. Pareil pour le frère de mon copain et ses amis, ça leur a pris en novembre pour mars (donc période des sakura, même si pour le coup comme cette année la floraison est arrivée un peu plus tard et ils n'ont vu que le début :( ) et pareil, pas de soucis pour tout réserver seuls même si c'était un peu plus serré pour les hébergements à cette période, surtout pour 4. Donc tu vois même à deux, ou à quatre, 4 mois avant ça l'a fait sans problème! Même si bien sûr c'est toujours mieux de s'y prendre bien à l'avance, rien d'impossible! :)

    4/ Si tu as peur de ne pas boucler tout ton itinéraire, essaye de lister ce que tu veux voir en priorité et mets toi des "options", genre "bon si la visite de cela me prend moins longtemps que prévu, je peux faire ça au cas où". On a envie de tout voir et tout faire mais par expérience je préfère en faire un peu moins (quitte à revenir, mais comme moi tu es dans l'optique de faire des dizaines et des dizaines de voyages au Japon dans ta vie, donc tu auras d'autres occasions) Par exemple on est pas allés à Osaka mais du coup on sait direct où on va en priorité pour l'année prochaine :) Si tu n'étais pas allée à Hiroshima les deux voyages précédents, franchement je te le conseille vraiment: j'ai adoré cette ville et Miyajima est indescriptible, deux ans après je crois qu'un bout de mon coeur est toujours là bas ^^

    Voilà j'espère que mes modestes conseils et avis malgré mon unique voyage japonais pourront t'aider! ;) Bonne soirée :)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes conseils Camille, c'est exactement ce que je suis en train de faire ces jours-ci : tenter de dégager un itinéraire cohérent dans la masse de choses que j'aimerais voir, définir des priorités, optimiser les temps de trajet aussi (important !).
      Et la gestion du budget aussi, quel défi ! J'essaie de trouver des solutions pour profiter de quelques ryokan sans me ruiner, mais c'est compliqué.
      Je suis contente que Hiroshima t'ait tellement plu, car j'ai décidé de réorganiser un peu mon planning (rapport aux dates de validité des JR Pass régionaux que je compte acquérir). En somme, mon voyage sera divisé en 2 grosses étapes : 1 semaine à l'ouest de Honshu (Hiroshima / Yamaguchi), 2 semaines au nord de Kyushu (Fukuoka, Oita, Nagasaki, Saga). Mais je ne veux pas trop spoiler ici ;)

      Supprimer
  7. Ça fait beaucoup d'angoisses, alors que 5 mois c'est large quand même :o
    Avec ma femme, des fois, même 3 semaines avant de partir, on n'a toujours rien finaliser :D
    (et depuis les enfants, on finalise même une fois au Japon, vu qu'on fait toujours une halte chez les beaux-parents avant).

    Bon, l'avion, on n'y peut pas grand chose, je suis pas très fan non plus et 12H en plus, c'est vraiment long (encore plus avec des enfants :p).

    Mais en ce qui concerne les hébergements, la plupart ouvrant les réservations 3 mois avant, cela donne très souvent une impression de "pénurie", mais même en pleine saison, tu arriveras toujours à trouver quelque chose.

    Il faut aussi éviter de se baser sur les sites booking & co, qui ne reflètent finalement que très peu de places en hôtel au Japon (jalan est plus sympa, par ex).

    Pour la saison, j'aime beaucoup les deux aussi.
    Mais j'ai une petite préférence pour l'automne, car mise à part les paysage et le temps un peu plus frais, c'est la bonne saison de la bouffe en plus ! (qui a dit buri ? :p)

    Pour l'itinéraire, vu les blogs de qualité sur le Japon, tu trouveras largement de quoi tout faire seule, ce qui permet de s'en sortir a un bien meilleur budget qu'en passant par des agences...

    Il faut juste pas être trop gourmand et pas oublier que quand on commence à s'éloigner un peu des "grosses" villes au Japon, on tombe souvent sur des trains ou bus toutes les heures voir plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo merci pour l'astuce du site Jalan, je vais étudier ça avec beaucoup d'attention (notamment pour les ryokan).
      Effectivement, j'angoisse sans doute un peu pour rien, mais c'est dans ma nature, rien à faire. Ça me rassure je crois, de tout peaufiner au maximum, alors que ton expérience prouve qu'on peut aussi bien improviser.
      Pour le moment, mon itinéraire m'éloigne peu des grandes villes, j'avoue qu'avoir le train à proximité immédiate est extrêmement rassurant : perdre du temps dans les correspondances m'agace (en France comme au Japon^^).

      En tout cas, je te rejoins pour le choix de la saison : j'ai eu un bel aperçu de la cuisine d'automne, et ça me fait pas mal saliver. À moi les momiji manjû !!!

      Supprimer
  8. Dilemme 1 : fais comme nous profites des momiji si les finances sont réunies !!! Nous partons le 21 novembre pour 3 semaines. Notre poupée est encore petite donc on lui fait péter l'école ;-) Ah ces parents voyageurs je te jure... De toute façon, il faut te rendre à l'évidence, tu ne seras jamais rassasiée ni des sakura ni des momiji ;-)

    Dilemme 2 : seule = le japon est un pays ultra sûr. Je me suis trouvée en ville tard le soir seule à chacun de mes voyages et je n'ai jamais embêtée ou éprouver le moindre malaise. Sinon en duo ou 3-4 personnes qui envisagent le voyage de la même manière que toi. Rien de t'empêche si tu choisis l'option accompagnée de l'échapper quelques heures dans la journée pour faire comme tu l'entends.

    Dilemme 3 et 4 : 5 mois c'est suffisant. Il y a des promos sympa en ce moment sur l'Asie avec quelques compagnies. En plus si tu pars de Paris tu n'auras pas d'escales.
    Ensuite, je pense, qu'il te faut cibler une ou 2 région et rayonner à partir d'une ville de base. Ainsi tu économises du temps de transport et tu profites vraiment. Visiblement tu surmontes ta phobie de l'avion donc il est certain que tu retourneras au Japon après. Ne te précipites pas en voulant tout faire pendant le voyage que tu envisages.

    Je reste disponible pour l'organisation en message privé si tu souhaites de l'aide ou un échange ;-) De mon côté je suis en plein préparatifs. J'ai tellement hâte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié de préciser qu'il faudra peut-être envisager d'arriver dans une région (Tokyo par exemple) et repartir d'une autre. Tout ceci dans un souci de gain de temps ;-)

      Supprimer
    2. Merci Cécile, pour le vol multi-destination c'est prévu (départ : CDG -> Osaka / retour : Fukuoka -> CDG). Oui, les billets sont déjà achetés XD

      Effectivement, je réfléchis mon voyage en partant du principe que je reviendrai dans quelques années, donc j'essaie de ne pas trop charger la mule et de m'offrir quelques escales "longues" (3-4 nuits) pour ne pas avoir l'impression de survoler les choses. C'est un sacré défi, d'organiser tout ça.
      Je parlerai de mon itinéraire quand il sera bouclé, mais ça promet d'être bien sympa pour le moment. En gros : je le visualise dans les grandes lignes, mais il me reste du travail sur le choix des escales, l'hébergement, les transports.
      Je ne manquerai pas de te demander conseil si besoin, je sais que tu aimes organiser des voyages ;)

      Supprimer
  9. 1) désolée, je ne peux pas t'aider... c'est un dilemme pour moi aussi... T_T m'enfin je veux dire que comme tu as déjà vu les deux, c'est un dilemme. Moi comme j'en ai vu aucun, les fleurs de cerisiers en premier sans hésiter ^_^""

    2) Si tu veux je peux t'accompagner! Je te laisserais tout le temps qu'il faut pour regarder ce que tu veux (de toute façon je serai pareil, voir même pire...) et on se tiendra compagnie dans les transports! ;) :p

    3)et4) je suis désolée je ne sais pas trop quoi dire pour ici... x) je ne sais pas trop combien de temps ça prend d'organiser un voyage... et je ne sais pas trop comment ça ce passe pour l'itinéraire mais si je t'accompagne, j'irai partout où tu iras, tout me va!! XD

    Pardon je m'égare... je suis super contente que tu puisses retourner bientôt au Japon, et j'espère que tu pourras faire tout e que tu veux! J'ai déjà hâte que tu nous racontes tes petites aventures!

    Ganbatte! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacrée Yoyo. J'avoue que ton message ne m'aide pas beaucoup pour la planification du voyage, mais ton enthousiasme me donne la pêche ! Merci ! :)

      Supprimer
  10. Rooooh... déjà c'est génial de pouvoir repartir !
    Quand partir... Ah bah ça ! Comme je te l'ai dit j'irais en automne. Les momiji ce doit être quelque chose ^^ Y aller seule ? Génial ! Et en plus, comme tu le dis, tu pourras faire de belles rencontres. C'est parfait ! Tu peux suivre ton voyage comme bon te semble, en ne pensant qu'à toi (d'ailleurs ton chéri ne viendrait pas ?).
    L'avion. Bon bah, faut bien hein ! Mais tu es rodé maintenant :p
    Pour ma part, on partira pour avril prochain avec les enfants ce coup-ci, Et on passera une bonne semaine sur Kyushu et le reste autour d'Osaka. Même si je réfléchi encore à ne faire que Kyushu.
    Essaye de faire ton choix en ne regardant que le positif. Peut-être que ça marchera ^^'
    Hâte de savoir ta decision en tout cas :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhaaa, mon chéri n'a malheureusement pas la même passion dévorante pour le Japon que moi, et comme le voyage de l'an dernier l'a un peu mis sur la paille, il ne peut pas venir cette fois malheureusement.
      Par contre, il est beau joueur : quand j'ai réservé les billets d'avion, il m'a dit qu'il était super fier de moi hihi Ça me fait plaisir, qu'il m'encourage à réaliser mes rêves. Lui et moi sommes très indépendants en règle générale, donc je sais qu'il survivra sans problème pendant 3 semaines. Et s'il peut dégager un petit budget d'ici là, il a dit qu'il viendrait peut-être me rejoindre sur la dernière semaine, mais rien n'est moins sûr.

      Un voyage en avril prochain, quelle belle idée :) j'espère que tu profiteras des sakura, c'est toujours compliqué de programmer un voyage à cette période (de ce côté là, les momiji c'est plus simple). J'espère que tu partageras quelques photos sur Facebook ou Instagram *_*

      Supprimer
    2. Eheh je ne ferais pas les destinations en fonction des sakura, mais en fonction des enfants ce coup-ci. J'ai déjà un planning d fait. À voir si je le garde ou si je le change un peu.
      Ok pour ton chéri ^^ Ce serait super s'il pouvait te rejoindre, mais c'est pas évident à caler...
      Pour les photos j'essayerai d'en mettre sur Instagram, mais il va falloir que je me paye un abonnement sur le téléphone lol Eh oui je suis avec un forfait sans données lol
      En tout cas, j'ai hâte de voir tes préparatifs ^^

      Supprimer
  11. Ouf ! heureusement que j'avais répondu sur facebook à cette question car je suis (encore !) à la ramasse sur les articles du blog ^^ ! D'après le trop cool petit compteur sur le côté du blog je dirais que tu as choisi les momiji ^^ c'était mon conseil !! Hahaha tu vas trop me faire enviiiiie ! :D

    Voyager seule ? Je ne pourrai pas t'aider sur la question je me la pose souvent ! J'aimerais beaucoup mais j'ai peur de ne pas oser faire plein de choses (alors qu'à 2 ou + on se motive) mais en même temps ça donne tellement de libertés !!! Je l'ai fait 4 jours à Londres et ça ne m'as pas aidé à choisir : d'un côté j'étais contente de faire ce que je voulais, d'un autre je n'avais personne à qui dire rien que "hey t'as vu ça !!!" ;-)

    Bon courage pour ton choix d'itinéraire, là c'est vraiment ton ressenti et ton feeling qui dois parler pour toi ;-)

    Super pour ton matériel photo, je suis contente !! ^^
    (PS : de mon côté grâce à toi j'ai gagné 2 melon pan... hummm Yumiii !)

    RépondreSupprimer