LA MAISON INABA À KYÔTANGO

Nous y voilà enfin, après bien des détours : la préfecture de Kyoto ! J'en parlerai beaucoup dans mes futurs articles car j'ai eu l'occasion de me rendre par deux fois dans cette région en 2016 (en avril et en décembre).
On commence aujourd'hui par le nord et la ville de Kyôtango, toujours incluse dans le Géoparc San'in Kaigan, située sur les bords de la mer du Japon. Kyôtango est surtout connue pour son nombre de centenaires (2,5 fois supérieur à la moyenne nationale), mais vous vous en doutez : ce n'est pas ce qui va nous intéresser ici ! Aujourd'hui, je vous propose de découvrir la Maison Inaba, une maison de riches marchands transformée en musée... et salon de thé.

vue jardin maison inaba derrière portes coulissantes

La famille Inaba est une vieille famille de Kyôtango, descendante d'un clan ancien qui a fait fortune dans le commerce côtier, avant de se tourner vers les chemins de fer. 13 générations se sont succédées dans cette maison bâtie entre 1885 et 1890 !

La maison est très lumineuse, le jeu des cloisons coulissantes et la longueur des couloirs offrant de très belles perspectives au photographe attentif...

On y entre par une petite cour ornée de momiji et qui abrite une curiosité : un dragon géant dit "de Kumihama", qui s'anime quand on tape dans les mains. Ça surprend ! Pour info, la Baie de Kumihama est située au nord de Kyôtango.

tête de dragon vue sur les arbres dans la cour
feuilles momiji
statue ichiro inaba

Une statue de bronze représentant l'un des plus illustres membres de la famille occupe également la cour d'entrée : elle date de 1950 et rend hommage à Ichiro Inaba, l'homme qui a investi dans les chemins de fer nationaux et contribué à leur développement dans la région de Toyooka.

couloir maison inaba
décor maison inaba mobilier et linge
vaisselle de porcelaine
geta bois motif floral

Le bâtiment principal, achevé en 1890, a demandé près de 5 ans de travaux. Il est classé Bien Culturel important depuis 2003. On y entre par un petit hall abritant une boutique de souvenirs. Retrait des chaussures obligatoire pour la visite, vous vous en doutez !^^
J'ai préféré cette visite à celle de la maison Ishitani de Chizu pour son effort de mise en scène : on retrouve ici et là des objets du quotidien, donnant l'illusion que la maison est encore habitée (ce qui n'est bien sûr pas le cas).
La maison est très lumineuse, le jeu des cloisons coulissantes et la longueur des couloirs offrant de très belles perspectives au photographe attentif.

poupee washi ningyo mariage
washi ningyo couple

La maison abrite également une magnifique collection de poupées washi ningyo, et plus précisément de anesama ningyo (姉様人形), des poupées en papier tridimensionnelles.

salon de thé maison inaba avec vue sur le jardin
vue jardin maison inaba

Le salon de thé Inaba Honke est installé dans un charmant pavillon ouvert sur le jardin, qui donne vraiment envie de se poser pour un moment de détente et de contemplation. Si vous passez par-là, je vous recommande la grande spécialité de la maison : le gâteau de riz (ou ohagi) saveur anko ou kinako (la farine de kinako est une poudre de soja grillée), très bon... mais un peu trop copieux à mon goût.

ohagi salon de thé maison inaba

La maison Inaba organise également des ateliers de poterie, c'est donc un espace culturel autant qu'un lieu de détente ou de visite. Si vous appréciez l'architecture japonaise traditionnelle, l'endroit est clairement fait pour vous !^^




logo JED

Cet article est sponsorisé par l'office de tourisme de Kyoto.
Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

8 commentaires

  1. Un autre endroit plain de charme! J'aime beaucoup les maisons traditionalles, ce sont si détentes! Merci pour le post et les photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Hachi :) J'aime beaucoup ces lieux moi aussi. On a un peu l'impression de voyager dans le temps en se promenant le long des couloirs... très dépaysant :)

      Supprimer
  2. Ajouter à la liste!
    C'est maison est magnifique et très bien mise en valeur à travers tes photos!
    Je n'avais jamais vu ce genre de poupée au paravent... elles sont vraiment très jolie!
    Merci Céci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont originales hein ?^^ Ce sont des poupées en papier, je ne connaissais pas non plus mais connaissant le talent des japonais, plus rien ne m'étonne.
      Merci de ton message en tout cas !

      Supprimer
  3. N'y a t'il pas une erreur sur les dates en début d'article ?! 13 générations en 5 ans ?
    Après cette petite taquinerie de début de commentaire, je te remercie pour la visite : très agréable comme d'habitude.
    Le fait que la maison soit aménagée, comme si elle était habitée, est appréciable.
    La mousse du jardin donne envie de gambader pieds nus dessus !!!
    J'aime beaucoup la photo en perspective du couloir et celle du salon ouvrant sur le jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié de te demander que fait le dragon quand il s'anime ?

      Supprimer
    2. Aha merci pour la blague, j'ai relu 3 fois pour m'assurer de ne pas avoir écrit une bêtise avant de voir qu'il s'agissait d'une "taquinerie" ;) C'est un chouette endroit en effet !
      Pour le dragon, tu peux avoir un petit aperçu dans ma dernière vidéo : ses yeux s'illuminent et il fait quelques mouvements de droite à gauche, c'est assez impressionnant à voir^^
      Merci pour ton commentaire, je réponds tardivement ces jours-ci, mais je n'oublie pas c'est promis !^^

      Supprimer
  4. Un très bel article ! Ça donne vraiment envie d'y aller ^_^

    RépondreSupprimer