LES GROTTES GENBUDÔ ET SEIRYUDÔ

En longeant le littoral de Hyogo (côté Mer du Japon), la dernière étape avant d'entrer dans la préfecture voisine de Kyoto est Kinosaki onsen. Ce n'est pas vraiment cet itinéraire que j'ai suivi en revenant du Parc des Cigognes de Toyooka, mais cela vous donnera un bon repère si vous voyagez à Kyoto et souhaitez faire un détour dans l'une des stations thermales les plus célèbres (et les plus charmantes) du Japon !
Pour ma part, depuis Toyooka, j'ai longé le fleuve Maruyama vers le nord pour rejoindre Kinosaki. C'est sur cette route que l'on peut croiser un trésor naturel méconnu : les grottes Genbudô et Seiryudô (玄武洞).

grotte seiryudo vue générale

Après une journée chargée, entre Yumura onsen, le temple Daijo-ji et le parc des cigognes de Toyooka, c'est au crépuscule que je suis arrivée aux abords des grottes. En descendant du bus, je me souviens de cette petite écluse (ci-dessous), et de la vue sur les champs et les montagnes... Un paysage incroyablement apaisant.

coucher de soleil près d'une écluse
le panneau à l'accueil du parc vue sur le pavillon d'accueil depuis les hauteurs

Le parc Genbudô, célèbre pour ses grottes basaltiques, se situe officiellement sur le territoire de Toyooka, à la limite de Kinosaki. En réalité, ce lieu comporte cinq grottes (Genbudô, Seiryudô, Byakkodô, Minami-suzakudô et Kita-suzakudô), mais je n'ai pu en voir que deux.
La mascotte des environs se nomme 玄さん (Gen-san ou M. Gen). Je vous laisse admirer son design pour le moins original, qui rappelle les pierres de basalte que l'on peut voir dans le parc. Je pense qu'à l'occasion, je vous préparerai un petit article sur mes ゆるキャラ (yuru-kyara ou mascottes) préférées, car je commence à en connaître un certain nombre...

tampons mascotte parc genbudo

Pour en revenir au site en lui-même, il s'est formé suite à une éruption volcanique survenue il y a environ 1,6 millions d'années. C'est désormais l'un des joyaux du Géoparc San'in Kaigan, avec les dunes de Tottori et la côte de Uradome ! Les photos parlent d'elles-mêmes...

la grotte genbudo vue generale
formation géologique grotte genbudo rochers plats hexagonaux en basalte

La grotte Genbudô (ci-dessus) est la plus célèbre des cinq. On tombe dessus immédiatement en suivant le sentier qui démarre du centre d'accueil. Ce n'est pas une grotte naturelle (le site était autrefois exploité par une compagnie minière), mais les formations rocheuses visibles autour, notamment les colonnes de basalte, sont d'origine. Elles sont issues du refroidissement de la coulée de magma. L'accès à l'intérieur de la grotte est évidemment interdit, mais on peut l'observer d'assez près, et le décor est à couper le souffle !
Le nom même du site (Genbudô) est lié à une légende de la mythologie japonaise, celle du dieu Genbu, fruit de la fusion d'une tortue et d'un serpent. Ici, la tortue est représentée par les énormes rochers hexagonaux qui rappellent les motifs d'une carapace, tandis que les longues et fines colonnes de basalte font référence au serpent.

colonnes basaltiques contreplongée

Ce qui est assez amusant d'ailleurs, c'est que les cinq grottes tirent toutes leurs noms de cette légende : Suzaku, Genbu, Seiryu et Byakko sont quatre divinités issues de la mythologie chinoise, chacune représentant l'un des points cardinaux (pour Genbu, le nord). Ceux qui connaissent le manga Fushigi Yugi, de Yû Watase, seront sans doute familiarisés avec cette histoire !^^
En suivant le sentier vers la droite, on arrive à la grotte Seiryudô, hommage au dieu Seiryu, le dragon azur de l'est.

grotte seiryudô vue d'ensemble
verticalité des colonnes basaltiques grotte seiryudô et feuillage de momiji en premier plan
rochers hexagonaux et feuilles d'erables rouges au sol

La lumière dorée du crépuscule était particulièrement jolie lors de mon passage, tout comme les feuillages rougeoyants des momiji, les érables japonais. 

lanterne et colonnes basaltiques se reflètent dans l'eau de l'étang

Les formations rocheuses de la grotte Seiryudô n'ont rien à envier à celles de la grotte Genbudô, avec un petit plus néanmoins : la présence d'un étang agrémenté d'une lanterne au pied des colonnes basaltiques, créant un sublime effet de miroir. Le lieu idéal pour profiter d'un moment de repos, en contemplant les rochers... ou la très belle vue sur la montagne et les rizières en contrebas !

vue sur les rizières depuis la grotte seiryudô, avec magasin de souvenirs en arrière plan

Si vous passez par Kinosaki, un détour par le parc Genbudô et ses grottes vaut sans problème le déplacement, d'autant que le site n'est pas très éloigné de la station thermale : on peut y accéder via une navette (600¥ aller/retour), depuis la gare. Attention si vous êtes tentés par le train : il existe bien une gare Genbudô sur la Sanin Main Line... mais elle vous déposera du mauvais côté du fleuve ! Je vous aurais prévenu !^^




logo JED

Cet article est sponsorisé par l'office de tourisme de Hyogo.
Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

7 commentaires

  1. Super article, c'est très joli! Ca me rappelle un peu la grotte qu'il y a à un moment dans Samuraï Champloo! Mention spéciale pour ta photo avec les momiji en premier plan, très beau cliché!

    Je prévois Kinosaki Onsen pour le prochain voyage alors je te remercie pour cette découverte, je prends note! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente d'avoir écrit un article qui pourra t'être utile Camille, les grottes sont vraiment belles et je regrette de ne pas avoir pu découvrir les cinq. Si tu y vas, j'espère que tu me les feras toutes découvrir ! :)

      Supprimer
  2. Alors là je suis juste bluffer! C'est exctraordinaire! Il faut que j'y aille!
    J'adore le design de Gen-san! Et j'attends ton article sur les mascottes avec impassiance car je suis complètement fan! >_<
    Ta première photo de l'écluse me donne l'impression d'un tableau fait à la peinture.
    Tes photos sont toujours magnifique! Tu es vraiment douée :p
    Merci Céci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petite Yoyo, oui il faut ajouter les grottes Genbudo + Kinosaki onsen à ta liste sans aucun doute !!!
      L'article sur les mascottes n'est pas pour tout de suite, mais je vais essayer de préparer ça, quand j'aurais fini le récit de ce blogtrip, qui avance plutôt bien !^^

      Supprimer
  3. Bel article agrémenté de jolies photos. Comme Camille, je décerne une mention spéciale à celle avec les momijis en 1er plan.
    Je rajoute le détour sur ma liste à voir !
    J'attends avec impatience ton article sur les mascottes, je suis fan du concept !!
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est ma photo préférée également :)
      Kinosaki vaut vraiment le détour, je reconfirme !

      Supprimer
  4. C'est magnifique ! Et c'est poétique ce rapprochement entre la forme des roches et les animaux :-)
    Et la petite mascotte est tellement mignonne ^^

    RépondreSupprimer