UN PETIT-DÉJEUNER JAPONAIS

J'adore la cuisine japonaise, vous le savez. Mais s'il y a bien une chose avec laquelle j'ai du mal au Japon, c'est le petit déjeuner traditionnel
Depuis mon premier voyage, j'ai tout fait pour éviter d'affronter le poisson grillé, les légumes et l'affreux nattô au réveil... Car pour moi, un petit-déjeuner digne de ce nom doit être sucré, et ce n'est pas un bête caprice : quand je dors à l'hôtel, je ne supporte pas les odeurs de poisson ou de saucisse grillée dans la salle du petit-déjeuner, ça me soulève le coeur. Réellement.
Mais parfois, il faut se rendre à l'évidence : il n'y a pas d'alternative. C'est particulièrement vrai quand vous dormez dans un ryokan de qualité, ou dans un shukubo (un temple hôtelier).
Le ryokan Asanoya saura-t-il me réconcilier avec le petit-déjeuner nippon ? La réponse dans cet article ! (suspense)

natto à la table du petit-déjeuner

Géoparc San'in Kaigan, 4e jour. Il est très tôt lorsque j'ouvre les yeux ce matin-là, bien décidée à profiter des bains au lever du soleil. C'est la première fois que je me lève si tôt depuis que je voyage au Japon, mais impossible de fermer l'oeil de toute façon : j'ai envie de savourer chaque seconde de cette journée !
Direction le onsen, pour découvrir le second bain (celui qui était réservé aux hommes la veille au soir). C'est une pratique habituelle des ryokan que d'intervertir les accès hommes/femmes matin et soir. Ainsi, chacun des deux sexes peut profiter de l'ensemble des installations !

vue générale sur le rotenburo au lever du soleil

Les photos parlent d'elles-mêmes : ce second rotenburo du ryokan Asanoya est absolument sublime ! J'ai eu la chance de bénéficier de 10 minutes de tranquillité ce matin-là, dont j'ai profité pour immortaliser l'instant. Bien-sûr, les appareils photo sont interdits dans les bains, mais c'était tellement magique : je n'ai pas résisté à la tentation...

statue de moine bouddhiste dans le rotenburo fontaine en bambou dans le rotenburo
végétation sur le bord du rotenburo
vue sur le bain et les rochers depuis l'intérieur du rotenburo

Après ce moment de pur bonheur, il était temps d'affronter l'épreuve du petit-déjeuner ou asagohan (朝ごはん). Et je dois dire que tout s'est plutôt bien passé pour moi !^^
Est-ce le fait de m'être levée plus tôt ? Sans aucun doute. Mais l'exceptionnelle qualité du repas n'est certainement pas étrangère à ce succès !
Le riz cuit (gohan, 御飯) est à la base du petit déjeuner japonais traditionnel. On le mélange généralement avec un oeuf cru, ce qui donne un plat appelé 卵かけ御飯 (tamago kake gohan). Avec un peu de ciboule, c'est délicieux !

bol de tamago kake gohan
accompagnements tamago kake gohan
omelette japonaise

Ajoutez à cela de l'omelette (tamagoyaki, 卵焼き/玉子焼き) et du poisson grillé, et vous avez toutes les protéines qu'il vous faut pour bien démarrer la journée !^^

cuisson poisson grillé sur brasero poisson grillé dans mon assiette
salade, tomate et sauce soja
soupe miso, algues, sashimi de seiche, pickles de légumes sur la table du petit-déjeuner

Le repas s'accompagne bien évidemment de légumes cuits ou crus, d'algues, d'un bol de soupe miso et de l'incontournable nattô (納豆), que je n'ai pas réussi à manger malgré toute ma bonne volonté (et le charmant dressage, qui ferait presque envie).
Fabriqué à base de soja fermenté, le nattô dégage une odeur très forte, que je n'arrive toujours pas à surmonter après quatre tentatives ! Il paraît que c'est un aliment très nutritif et bon pour la santé, riche en vitamine K2. Mais savoir que c'est sain ne suffit malheureusement pas à me faire apprécier ce plat.
Le problème vient aussi de la texture filandreuse et gluante je pense, qui n'est vraiment pas appétissante... mais je ne renonce pas, j'ai vraiment envie de pouvoir en manger un jour !

natto à la table du petit-déjeuner zoom

Le petit-déjeuner japonais est considéré comme l'un des meilleurs et des plus sains au monde : à présent vous savez pourquoi ! À votre tour maintenant : avez-vous déjà testé cette cuisine ? Ou l'affreux nattô ? Seriez-vous prêts à essayer ?


logo JED

Cet article est sponsorisé par l'office de tourisme de Hyogo.
Vous avez aimé cet article ? Encouragez-moi sur Tipeee !

22 commentaires

  1. Hahaha je me souviendrai toute ma vie de la tête de ma copine Lilly le matin de notre premier petit déj japonais. Quand ils ont eu fini de nous servir le riz, le nattô, la soupe et le poisson grillé, elle a levé un regard malheureux et à dit d'une toute petite voix "Y a du café au moins ?" XD

    Moi ayant été une grosse dormeuse dans ma jeunesse c'était pas rare qu'au saut du lit je passe direct à table pour le repas de midi. Alors le tout salé au p'tit déj aucun problème. Je préfère même limite, surtout le riz ! Au Japon et en Corée du Sud je mangeais des onigiri au petit déj. Et encore je suis la moins hardcore de la famille vu qu'en Norvège et en Islande mon père était tout content de pouvoir manger des harengs marinés dès le matin.

    Pour le nattô une fois correctement préparé, donc avec la moutarde, le jaune d’œuf cru et mélangé au riz, je trouve que ça va ça passe. Même si c'est pas mon truc préféré.
    J'aime bien mieux jaune d'oeuf/riz (my love) et le poisson grillé bien sûr ! Et puis le truc bien avec le poisson grillé c'est que mes camarades de voyages me file leur part (slurp !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merci de partager tes souvenirs Joranne :)

      Effectivement, le petit déj' japonais est vraiment déstabilisant la première fois, avant Yumura j'avais goûté un petit déjeuner végétarien sur le mont Koya, et sans avoir été traumatisée, j'ai quand-même eu du mal ce jour-là.

      Après, je râle mais je suis super contente d'avoir expérimenté ça : on voyage pour bousculer ses petites habitudes, non ? ;)

      Supprimer
  2. La natto c'est juste pas possibleeeee ! Et comme tu le dis, savoir que c'est bon pour la santé ne suffit pas à dépasser la texture et le goût. Si ça se trouve, ce n'est même pas bon pour la santé et on nous raconte des légendes pour nous le faire avaler... Je soupçonne un énorme complot hahaha �� !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un complot de ces fichus Illuminati ! Mais jusqu'où iront-ils ??? XD

      Supprimer
  3. Je suis aussi pour le sucre á la matin.... des tous les plates, le seul qui je pourrais affronter ce sera l'omelette.... quand je suis étè au japon pour le petit déjeuner j'ai adoré les snacks des konbini.... les petits gateaux.... waaa *___*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est perturbant de devoir changer ses habitudes alimentaires, mais je suis quand-même contente de l'avoir fait à Yumura. Il faut faire des expériences quand on voyage ;)

      Supprimer
  4. Super belle l'assiette avec le natto =)
    J'ai gouté le natto :) Eh bah franchement je m'attendais à pire. Mais seul c'est franchement pas terrible. Mélangé avec du riz ça doit être nickel. Mon chéri a détesté par contre XD C'était marrant de voir sa tête ahah
    Je n'ai jamais gouté de petit déj de ce type. Et franchement : j'aimerais beaucoup en avoir un !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une expérience à vivre, je te le recommande (surtout que le nattô n'a pas l'air d'être un souci pour toi, quelle chance !)
      L'idéal étant quand-même de faire ça dans un ryokan, c'est beaucoup plus raffiné que dans un hôtel classique et tu as la magie du service japonais en prime :)

      Supprimer
  5. Je n'aime pas trop les petits déjeuners japonais dans les ryokans (je préfère à la maison) mais celui là à vraiment tout ce que j'aime !!!
    Mon dieu le nattô et les poissons ont l'air top bons !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens c'est marrant, j'aurais pensé que c'était mieux dans un ryokan, mais j'imagine qu'en vivant au Japon au quotidien, on n'a pas le même regard ;)

      Supprimer
  6. Il faut vraiment que je goûts ce fameux natto XD à tous le détester vous me donnez envie x)
    J'ai déjà eu l'occasion de faire du tamago kake gohan mais jamais au petit déjeuner... je suis comme toi, le matin: c'est surcré!
    En tous cas tu me donnes faim... j'en ai l'eau à la bouche! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublie pas de prendre quelques photos quand tu goûteras le natto la première fois, ça fait des souvenirs XD

      Supprimer
  7. Ce repas a vraiment l'air bon mais ça me perturbe de penser que c'est un petit-déjeuner... Et puis j'entends souvent parler du natto mais je n'en ai jamais gouté. Vu la diversité des avis apportés par les commentaires, j'essayerai le plus tôt possible ! De même pour le tamago kake gohan que tu m'as vraiment donné envie d'essayer !

    Mata ne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'on dirait plutôt un déjeuner voire un dîner, ça a de quoi perturber je confirme.
      Aaaah il faut que tu testes le natto, c'est vraiment très particulier. J'essaie de m'y faire petit à petit, à chaque voyage j'essaierai, et un jour peut-être, j'y arriverai ! hihi

      Supprimer
  8. Trop cool ton article ! Justement je retourne au Japon cet été et j'aimerai vraiment faire un très bon ryokan et ainsi tester le onsen et le asagohan ! et contrairement à toi, c'est plutôt l'odeur du sucré le matin qui me fait un haut le coeur XD je mange principalement salé ! mais c'est vrai que le natto, en fait, au debut je croyais que ça avait le goût de smacks de kellogs (oh malheur...) (va savoir pourquoi j'ai pensé ça) (et déception quand j'y ai mangé) XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes pour la déception !!! XD
      Mais les goûts évoluent avec le temps paraît-il, d'ailleurs la première fois que j'ai goûté de l'anko, j'étais un peu comme toi : vu l'aspect, je m'attendais à un goût différent, et ça m'a bien perturbée lol Mais aujourd'hui j'adore !
      Je crois que certains aliments s'apprécient à force de persévérance (c'est particulièrement vrai pour la cuisine japonaise).
      Merci pour ton commentaire, je suis contente de te voir par ici, j'adore ton blog (même si je commente peu, désolééée). Mais j'ai acheté Kokekkokko, je suis pardonnée ? ;)

      Supprimer
  9. Un plaisir chaque matin au Japon. J'adore les petits déjeuners complets de ce genre quand je voyage. Ça me booste pour la journée ! Je n'ai jamais pu avaler une bouchée de ce sacré natto. On verra au prochain voyage...
    Les photos font saliver. J'ai envie de plonger dans le rotenburo !!!
    Merci pour ce joli post

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir transmis un peu de rêve Cécile ;)
      Effectivement ces petits déj' sont très sains, j'aimerais être capable de me nourrir comme ça au quotidien, mais le sucre est une vraie drogue pour moi. Un petit sevrage ne serait pas du luxe d'ailleurs...
      Aaaah ce rotenburo, chaque fois que je regarde les photos, ça me donne la pêche. Vivement le prochain voyage !^^

      Supprimer
  10. Quoi ! Un jaune d’œuf mélangé au riz sans ajouter le natto ! Sacrilège !!! :p

    Le natto dans les ryokan (et certains hôtels) ce n'est pas une bonne façon d'y prendre goûts, car bien souvent, c'est du natto de qualité, à gros "grains" (plus gros haricots quoi) et surtout au goût beaucoup plus fort.

    Je te conseille d'essayer le natto en supermarché (Ookame par ex), à petits grains, accompagné de sauce (moutarde, shiso, ...) qui est beaucoup plus facile d'accès, car moins maturé.

    En fait, c'est un peu la même logique que le fromage : tu vas pas commencer par manger du bleu ou un camembert laissé 3 mois dehors, fourré aux vers, tu vas en être dégoutté alors que petit à petit... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil M0shi ! :)

      J'ai déjà testé le natto de supermarché, je n'aime pas beaucoup plus à vrai dire, mais maintenant que tu en parles, c'est vrai que j'avais réussi à en prendre une ou deux bouchées. Alors que ce natto là, j'ai a peine réussi à le mélanger et à renifler l'odeur, pas moyen de l'avaler.

      Pouah !

      Intéressante, ta comparaison avec le fromage. C'est vrai que c'est assez similaire au final (d'ailleurs beaucoup d'étrangers ont du mal à comprendre que l'on puisse en manger autant). On est d'accord : l'alimentation, c'est d'abord un fait culturel !^^
      Comme le fait de manger sucré ou salé le matin j'y pense...

      Supprimer
  11. Hummmm ^_^ moi qui suis pourtant très sucré le matin, je raffole des petits déjeuné japonais (je n'en n'ai pas mangé beaucoup mais toujours très bon)... Le bon poisson grillé, je jaune d’œuf avec le riz (et sauce soja des fois), la petite omelette T_T... J'en rêve ! Si j'étais capable de faire ça le matin, peut-être que je serais adepte du salé ^^
    Et pareil je n'ai jamais réussi à gouter le natto ^^

    Tes photos du onsen sont magnifiques, félicitations ! :D

    RépondreSupprimer
  12. Peu adepte du sucre le matin, je consomme souvent le riz/œuf cru avec de la ciboule et du soja... Ca cale jusqu'à midi Zi moins et j'aime mes baguettes..,🍀

    RépondreSupprimer