LE TEMPLE SENSÔ-JI

En passant par Asakusa, impossible de faire l'impasse sur le célèbre 浅草寺 (Sensô-ji), lieu touristique par excellence. 

foule entree temple senso ji asakusa

L'histoire de ce temple est liée à celle de deux frères, Takenari et Hamanari Hinokuma. Tandis qu'ils pêchaient dans la Sumida-gawa (la rivière qui traverse le nord-est de Tokyo, dont le quartier Asakusa), les deux hommes trouvèrent dans leurs filets une statue : celle de la déesse Kannon, symbole de compassion. C'était en 628.
Lorsqu'il en fut averti, le chef du village, fervent bouddhiste, convertit les deux hommes, et tous trois se mirent à prêcher. Le Sensô-ji, officiellement achevé en 645, fut érigé autour de la statue de la déesse.

lanterne rouge senso ji contre plongée

architecture detail senso ji asakusa

foule entree temple senso ji asakusa

Le temple en lui-même est plutôt joli, d'une architecture très colorée et, bien-sûr, impressionnante. Il attire une foule considérable, je n'imaginais pas à quel point ! 
On y trouve, comme au sanctuaire Toshogu, des omikuji, mais ici ils se tirent à l'aide d'une petite boîte remplie de baguettes en bois. On la secoue jusqu'à ce que l'une des baguettes sorte, portant un chiffre calligraphié. À chaque chiffre correspond un tiroir, et à chaque tiroir une prédiction. Lorsque celle-ci est mauvaise, on plie la bande de papier et on l'attache à un support prévu à cet effet. 

tirage prédiction omikuji

noriko accrochant son omikuji dans le senso ji

Je dois vous l'avouer, j'ai un gros regret en ce qui concerne cette visite : arrivant par le nord, j'ai bêtement raté la Porte de la Foudre (雷門, Kaminarimon) située au sud, dans l'alignement du temple et de 仲見世通り (Nakamise-dôri), l'artère commerçante où je me suis promenée sans aller jusqu'au bout.


gotochi postcard kaminarimon tokyo
Datant de 941, le Kaminarimon a été déplacé, puis détruit par des incendies et reconstruit à plusieurs reprises. La version actuelle date de 1960. C'est un endroit très célèbre, reconnaissable entre mille grâce à son immense lanterne (提灯, chôchin) rouge, haute de 4 m et qui pèserait près de 670 kg !

La lanterne rouge de l'Hôzômon, contre plongée

La porte intérieure ou Hôzômon (宝蔵門, litt. "Porte de la Maison du Trésor"), que j'ai photographiée, lui ressemble beaucoup. Sa lanterne est plus petite : 3,75 m de haut pour 400 kg, ce qui est quand-même pas mal !^^

hozomon senso ji architecture details

hozomon senso ji architecture details

J'ai été impressionnée par son architecture, les couleurs vives, la mine effrayante des statues gardiennes de part et d'autre du chôchin.

stands de street food devant le senso-ji

Autour du Hôzômon, on trouve un nombre hallucinant de stands de street food dont je vous parlerai dans mon prochain article ! Nakamise-dôri, la rue commerçante, démarre plus au sud. C'est un lieu peu apprécié sur Internet semble-t-il, j'ai lu que les commerçants y étaient particulièrement désagréables, mais j'ai dû bien tomber car je n'ai rien remarqué de spécial dans les quelques boutiques où je suis passée. 

perspective foule nakamise dôri

J'ai apprécié mon passage au Sensô-ji, mais avec le recul de toutes les autres visites de temples et sanctuaires faites au cours de mon voyage, je dois avouer que cette découverte me laisse une impression mitigée.
La foule, les commerces, tout cela ne me gêne pas. Je n'aime pas l'expression "piège à touristes" car je pense que chacun est suffisamment responsable pour savoir où il met les pieds : quand on voyage on fait des choix, et je suis d'ailleurs la première à apprécier de pouvoir m'offrir un joli souvenir dans une boutique bien achalandée^^
Pour faire court, voilà ce qui m'a déplu : j'ai trouvé que le Sensô-ji manquait cruellement d'âme, une impression difficile à retranscrire avec des mots. Ce sentiment est probablement lié à la quasi absence de végétation aux abords du temple, qui aurait rendu la promenade plus apaisante.
Malgré tout, je suis heureuse d'avoir pu voir le Sensô-ji, et d'avoir inscrit ma petite empreinte dans la grande histoire de ce lieu.

portrait Noriko et Céci à Nakamise-dôri

Et vous, êtes-vous déjà passé par le Sensô-ji ? Qu'en avez-vous pensé ?




Mise à jour du 26/05/2016


Merci à tous pour vos commentaires, qui m'ont aidée à mettre des mots sur mon ressenti (j'ai eu beaucoup de mal à écrire cet article, car je n'arrivais pas à exprimer correctement mes impressions).
Lors de ma visite au Sensô-ji, je n'ai pas retrouvé l'atmosphère paisible des temples de Kyoto ou du Koyasan. Visiter ce temple, c'est sentir le rythme de la ville autour, voir les buildings, entendre les rumeurs de la foule. Alors que la plupart des temples japonais sont comme des îlots déconnectés du monde, le Sensô-ji n'est pas particulièrement propice à l'introspection. Impossible de se laisser aller à la contemplation de la nature : il n'y en a quasiment pas sur le parvis du temple, et même s'il y en avait, la densité de la foule empêcherait de déconnecter pleinement.
Fort heureusement, il y a un petit jardin à proximité qui permet de s'isoler un peu... ce que je vous raconterai dans un prochain article !^^

24 commentaires

  1. Je vais faire court : je n'aime pas.
    La rue commerçante m'insupporte et il y a trop de monde.
    C'est vraiment un des endroits que j'aime le moins à Tôkyô :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait^^ Pour moi il a fallu le recul du voyage en entier pour digérer la déception, car j'attendais beaucoup de cette visite.
      J'ai vu beaucoup de temples pendant mon voyage, et c'est l'un de ceux que j'ai le moins aimé. Il manque un truc... J'ai essayé de mettre des mots dessus, mais j'ai eu du mal...

      Pour être franche, j'ai eu du mal à écrire cet article en fait. Même mes photos ne me plaisent pas. Mais il fallait quand-même que j'en parle, déçue ou pas^^

      La rue commerçante, je l'ai quand-même trouvée jolie, mais uniquement parce qu'elle était bordée de cerisiers en fleur. Je ne peux pas dire que j'ai détesté, j'aime bien l'ambiance des commerces. Mais la foule n'aide pas à améliorer les choses, c'est sûr.

      Merci d'avoir partagé ton avis ! :)

      Supprimer
  2. Je pensais y aller en septembre, car je vais réserver une ryokan dans ce coin-là. Du coup je ne sais plus trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te recommande de lire d'autres avis si tu hésites, tes attentes sont peut-être différentes des miennes après tout ;) Même si l'endroit ne m'a pas 100% emballé, je ne regrette pas de l'avoir vu, et puis ça ne te fera pas un grand détour si tu es déjà dans le quartier^^

      Supprimer
  3. J'avoue que j'ai deux impressions sur cet endroit.
    J'ai adoré de le faire de nuit! C'est super calme et ça a un côté majestueux!
    Mais de jour, je n'ai pas apprécié du tout à cause de monde!
    Cela reste malgré tout un incontournable de Tokyo! Cela dit, très jolies photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir partagé tes impressions Ainsel, j'aurais bien aimé voir le Sensô-ji de nuit du coup, ça doit être plus apaisant :) De mon côté, j'ai testé le Kiyomizu Dera by night, c'était très beau. Mais il y avait foule par contre...

      Supprimer
  4. Je n'y suis encore jamais aller! ;) mais pourquoi pas. Ça a l'air très jolie et très impressionnant à voir! Et j'adore le gotochi card! Tu viens encore de trouver une excuse pour retourner au Japon. Enfin je crois... bon quoi qu'il en soit j'aime beaucoup cette endroit pour le moment! Merci beaucoup de m'en avoir parler plus en détails, je ne connaissais pas du tout cette magnifique histoire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Yoyo, je suis toujours contente de te faire découvrir de nouveaux lieux ! :)

      Supprimer
  5. L'appréciation d'un lieu est très différente pour chacun et c'est bien d'avoir le ressenti de différents visiteurs.
    Pour ma part, j'ai visité le temple plusieurs fois, il me m'a jamais vraiment déçu. Le matin tôt c'est génial parce qu'il n'y a personne et que les moines psalmodient des mantras. Dans la journée avec du monde mais bon c'est un lieu réputé, il faut savoir ce mettre dans sa bulle pour apprécier le lieu. J'aime bien la rue commerçante ; elle fait partie de mes rues de la tentation ;-). En fin de journée, le retour au calme se fait doucement et les lumières embellissent tout.
    Pour ce qui est de la végétation, tu as sûrement manqué l'étang. C'est un coin un peu à l'écart mais plus paisible ; ça sera pour la prochaine fois ;-)
    Ne culpabilise pas pour la déception de la visite, ça fait parti du jeu. Tu ne peux pas tout apprécier même si tu as attendu et rêver de ce voyage depuis longtemps. Mais j'imagine (et j'espère) que tu as eu des surprises, des lieux dont tu n'étais pas convaincu et qu'une fois visités t'ont enchanté !
    Merci d'avoir partager tout ceci en tous cas ; j'attends la suite avec impatience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton partage de souvenirs Toon Céc :)
      J'ai vu un étang, dans un petit jardin à gauche du Sensô-ji. C'était joli, j'en parlerai prochainement. Mais quand je parlais du manque de nature, je pensais surtout au parvis du temple, et aux environs du Hôzômon. S'il n'y avait pas eu les cerisiers de part et d'autre de la rue commerçante, j'aurais trouvé ça tristement nu je crois.
      Mon avis repose aussi sur la comparaison avec les autres temples visités : le lendemain, j'ai fait le Gotoku-ji, beaucoup plus calme et boisé. J'ai trouvé que l'endroit avait beaucoup plus "d'âme" du coup.
      Asakusa est un quartier très touristique, c'est normal que les avis soient assez tranchés. Quant à moi, je suis incapable d'avoir un avis 100% négatif sur quoi que ce soit lol J'ai été déçue par l'ambiance des lieux, mais c'est une impression assez vague au final. Et personnelle semble-t-il (aux vues des commentaires ci-dessous). C'est bien d'avoir des avis différents !

      Supprimer
    2. Je comprend, c'est vrai que le temple est cerné par la ville et que l'ambiance n'est pas des plus calmes du fait de sa situation géographique. Rien a voir avec le Gotokuji en effet !
      Tu me rassures en disant que tu ne peux pas avoir un avis 100% négatif ;-)

      Supprimer
  6. Je comprend le sentiment que tu as eu. L'allée principal et le temple principal, je n'ai pas accroché. Par contre, j'ai beaucoup aimé me balader autour et redescendre par une rue parrallele :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les avis sont assez tranchés sur le Sensô-ji semble-t-il, c'est intéressant :)
      As-tu réussi à mettre des mots sur ce qui t'avais déplu ? Moi j'ai vraiment du mal, j'ai bataillé pour écrire cet article d'ailleurs !! lol

      Supprimer
  7. Moi j'ai beaucoup aimé cet endroit :-) Lors de mes deux séjours j'étais dans une formidable auberge de jeunesse (mais pas avec des dortoirs) vraiment toute proche, ce qui a peut-être beaucoup aidé ^^. Et du coup, je suis passée plusieurs fois par ce temple, le matin tôt, la journée avec plein de monde, le soir avec les jolies lumières, en plein été avec la chaleur, en avril avec la pluie ^^ Bref J'aime bien cet endroit, surtout la nuit c'est magnifique ! Et puis j'aime bien la rue principale commerçante mais aussi toutes les autres autours, il y en a des vraiment singulières où l'on se croirait 50 ans en arrière ^^. Comme l'a dit Toon Céc il y a le petit étang qui est tout mimi aussi ^_^. Mais c'est vrai que de nuit c'est super chouette. En même temps, ça a été mon 1er temple au Japon, ça joue surement :p
    Aaah, les aléas du voyage, c'est vrai que des fois on attend un truc avec impatience et en fait, bof bof (voir la grosse déception)... Mais en même temps je suis sûre que tu as eu des coups de cœur sur des endroits dont tu ne te doutais pas qu'ils allaient te faire ça (ou que tu ne pensais pas visiter) ^_^.
    J'ai hâte de découvrir la suite de ton voyage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Des coups de coeur j'en ai eu plein, bien plus que des déceptions d'ailleurs !!! :)
      Mon premier temple a été le sanctuaire Toshogu, et comme toi je ressens pour ce lieu un attachement particulier du coup, alors que je n'en attendais rien de spécial à la base. Chaque voyage est unique, chaque regard est unique :)

      Supprimer
  8. J'ai pour ma part beaucoup aimé le Senso-Ji (les jardins à gauche du temple aussi) mais je crois que ce que j'ai préféré ce sont les petites rues tout autour, Asakusa a une ambiance vraiment sympa et je regrette de n'avoir pas pu rester plus longtemps dans ce joli quartier! Après, je n'avais pas d'énormes attentes envers ce lieu avant de partir donc pas de déception, mais à Tokyo j'ai préféré le Meiji Jingu! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu le Meiji Jingu, c'est bien ?
      Asakusa a une belle ambiance je confirme^^ J'ai fait les jardins aussi, très jolis. J'en parlerai bientôt ! :)

      Supprimer
    2. Ah le Meiji Jingu, c'est un de mes lieux de prédilection. C'est calme, déconnecté de la ville. C'est aussi dans ce temple que vous aurez sûrement la chance d'apercevoir un mariage traditionnel.

      Supprimer
    3. J'ai adoré, c'est au milieu d'un parc, ambiance très relaxante, on a pas du tout l'impression d'être à Tokyo! ^^

      Supprimer
  9. Je suis alleé au Senso-ji deux fois: la premiére etait août et je suis entreè dans le site du sud. La deuxième etait avril et je suis entreé du nord. En effet c'est different.... j'aime ce temple pour la confusion, les couleurs et les bruits (et aussi les très bonnes choses à manger .... ) mais il n'y a pas l'atmosphere religieuse et zen des temples de Kyoto par example. Ce sont deux choses très differentes et je comprends bien tes sentiments. J'attends comme toujours de lire la prochaine! Merci et bacioni! :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci Hachi ! :) Tu exprimes exactement le décalage que j'ai ressenti : l'atmosphère n'est pas très religieuse, ni zen. On sent le rythme de la ville autour, alors que les temples en général sont comme des îlots déconnectés du monde.

      Supprimer
  10. J'ai un bon souvenir de ce temple. La première fois que j'y suis allée nous somme tombé sur l'accrochage des koi nobori, des enfants remontaient l'allée en portant ces grandes carpes de tissus et il y a eu un lâché de ballons. La seconde fois il y avait un matsuri et une procession, ce qui nous a d'ailleurs permis de voir la grande lanterne repliée. Et de nous essayé à la pêche au poisson rouge.
    La dernière fois que j'y suis passée c'était en coup de vent pour acheter des souvenirs que j'étais sure de trouver là. Mais c'est vrai qu'on revenait tout juste de Kyoto et le côté vente de souvenir made in china m'a plus sauté aux yeux du coup.
    Mais bon je le prends pour ce qu'il est ça me fait marrer de me dire que c'est le Mont Saint Michel local.

    http://jorannejapon.blogspot.fr/2011/07/021.html ouais je mets des liens vers mon blog comme une vieille sagouine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi pas de souci pour le lien Joranne :) Tu as eu de la chance d'assister à des événements particuliers qui ont rendu ta visite assez unique on dirait !^^
      "Le Mont Saint Michel" japonais ? J'ai vu passer cette expression il me semble, ça me fait rire aussi^^ Je ne sais pas si c'est vraiment approprié cela dit. Le Mont Saint-Michel est très touristique c'est vrai, mais... pour le coup je vais faire ma chauvine : c'est plus joli à voir que le Sensô-ji à mes yeux, ne serait-ce que découvrir l'île au loin, et traverser la baie.
      Après, chacun fait sa propre expérience du Japon : en dehors du Sensô-ji, j'ai eu plein de coups de coeur incroyables pendant mon voyage, que j'ai hâte de raconter... et qui ne seront peut-être pas partagés par tout-le-monde^^ C'est ce qui fait la magie des blogs : plein de regards différents, et autant de belles expériences.

      Supprimer
  11. "Je n'ai pas accroché" c'est un peu fort XD On va dire que je n'ai pas pu apprécier au maximum. Il y avait un monde de fifou ! C'est aussi pour ça que j'ai beaucoup plus apprécié les alentours. J'y retournerai avec plaisir :)

    RépondreSupprimer