UNE SOIRÉE À UGUISUDANI

Le dimanche 3 avril 2016, nous débarquons donc au Japon, mon mal de crâne et moi. Je vous épargne le récit des formalités d'arrivée !^^
Me voilà donc à Tokyo, l'après-midi est bien entamée et je n'ai qu'une hâte : rejoindre mon hôtel. Direction Uguisudani, donc, et plus précisément le Candeo Hotel Ueno, qui a le mérite d'offrir un bon rapport qualité/prix, malgré sa localisation.
Car, comme je vous l'expliquais dans un récent article, Uguisudani n'est pas le genre de quartiers qu'un touriste lambda choisirait spontanément pour séjourner à Tokyo. Situé au nord de la ville, tout près du Parc d'Ueno (LE spot absolu pour profiter de la floraison des sakura), l'endroit offre une atmosphère de polar dépressif : béton, néons criards, bruits incessants de trains, love hôtels et petites ruelles sombres.

vue uguisudani rue nocturne

J'avoue que dans les premières minutes, entre fatigue et mal de tête, j'ai un peu pesté contre l'agence, d'autant que la vue depuis notre chambre ne faisait pas vraiment rêver. Et pourtant... 

❤︎  UGUISUDANI


...une fois la surprise passée, j'ai trouvé à ce quartier un charme assez unique et touchant. Mon impression s'est confirmée après avoir exploré Tokyo les jours suivants, et notamment les endroits touristiques à l'atmosphère sophistiquée. Uguisudani est un quartier populaire, et non la vitrine lisse et parfaite d'un Japon idéalisé. 

lanternes restaurants uguisudani nocturne

Un tel quartier, en Europe, serait probablement assez malsain. Une jeune femme aurait peur de s'y promener, en particulier la nuit (c'est triste à dire, mais c'est vrai). Malgré tout, je n'ai pas ressenti la moindre insécurité à Uguisudani. Comme quasiment partout au Japon, les rues étaient propres, les gens polis. Je ne dis pas que c'était le paradis : juste un endroit authentique. Et ça me plaît.

tampon gare uguisudani


IZAKAYA ET BELLE RENCONTRE


Après avoir erré dans les environs, histoire de prendre nos repères, mes compagnons et moi sommes entrés dans un izakaya situé à proximité de la gare. Pour ceux qui ne connaissent pas ce type de restauration, on peut comparer un izakaya à un bistrot en France.
L'endroit était convivial, la déco sans prétention. Nous avons très bien mangé, pour un prix plus que correct.

légumes marinés izakaya uguisudani

facade izakaya uguisudani

brochettes izakaya uguisudani

À la table voisine, trois japonais (dont un salaryman à la mine fatiguée) finissaient tranquillement leur journée autour d'une bière, d'un bon repas et d'une cigarette. Nous étions les seuls occidentaux du restaurant, ils nous ont donc joyeusement interpelé. Je pense qu'ils étaient un peu éméchés à vrai dire (mais en état de tenir une conversation en anglais quand-même !^^).
Ils nous ont offert des brochettes de poulet (délicieuses !), et pour moi un deuxième verre de momoshu (une liqueur de pêche dont je suis instantanément devenue accro), quand j'ai maladroitement balbutié que je débutais en japonais. Leur gentillesse m'a beaucoup touchée, ils étaient bavards et curieux : tout le contraire de l'image que renvoient les japonais en général. 

J'imagine que l'alcool y était pour quelque chose : il paraît qu'au Japon, boire est un excellent moyen de briser la glace. C'est ce qu'on appelle ノミュニケーション ou 'nommunication'  (merci Emi !), un savant mélange du mot 飲む ('nomu', qui signifie 'boire') et 'communication'. Rien de tel qu'un peu d'alcool pour désinhiber un Japonais un peu trop réservé semble-t-il !

Grâce à ces trois joyeux personnages, je garderai pour toujours un excellent souvenir de cette première soirée au Japon, à Uguisudani.

Et vous, êtes-vous déjà passés par ce quartier ? Qu'en avez-vous pensé ?


養老乃瀧(株)加盟店鴬谷店

1 Chome-7-11 Negishi, Taito, TOKYO 
110-0003, Japon
Tél. : +81 3-3871-4169

20 commentaires

  1. Hello,

    Article sympa, je ne suis pas allée dans ce quartier lors de mon voyage, j'ai séjourné vers Asakusabashi, dans des ruelle, entre Asakusa et Akihabara et franchement, avec les petits commerces et troquets des alentours, l'immersion a été totale.
    Bises
    Ara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah Asakusa :) J'ai beaucoup aimé ce quartier aussi. Beaucoup de petits commerces en effet, mais je ne sais pas si je suis allée précisément là où tu logeais. C'est sûr qu'un quartier sympa fait toute la différence. J'estime avoir été chanceuse de ce côté là, selon mes critères en tout cas :) Merci pour ton témoignage !

      Supprimer
  2. Je me dis toujours quand je voyage que la 1ère journée et la 1ère soirée donne le ton au voyage. On dirait que ma théorie a fonctionné pour toi ! Kampai ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha carrément, ça a démarré fort on peut dire ;)

      Supprimer
  3. *_* Quelle belle 1ere soirée !

    Je me souviens m'être baladée dans ce quartier un soir (ça m'a sauté aux yeux en voyant ta 1ere photo!), c'était chouette et j'ai eu la même impression que toi ^^
    Et des rencontres avec des japonais un peu éméchés, on a fait 2-3 c'était toujours très sympathique (et très rarement lourd ^^). C'est vrai que c'est un bon moyen de "rompre la glace".
    Hummmm tu me donnes envie d'y retourner XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir rappelé de bons souvenirs Mag :)
      Je t'avoue que sur le coup, le mythe du japonais sérieux et réservé en a pris un sacré coup ! Mais j'ai bien ri, ça te met direct dans l'ambiance. J'aimerais pouvoir les remercier. J'ai pris une photo avec eux, apparemment ce sont des habitués de cet izakaya donc j'envisage d'y envoyer un mail de remerciements et la photo en souvenir. Ça se fait tu crois ?

      Supprimer
    2. Alors là, aucune idée... Par contre si c'était moi (qui était à leur place), ça me ferait super plaisir ^_^
      Au pire si ça ne se fait pas, je pense qu'ils comprendront le geste :-)

      Supprimer
  4. Coucou ! Je ne suis jamais allée dans ce quartier, mais je comprends ce que tu veux dire par le fait que où qu'on aille, on se sente en sécurité... C'est vraiment quelque chose qui me manque en France... Par contre, je ne te rejoins pas pour ton avvis sur Ueno (tu me diras c'est grand, on est peut être pas allées aux mêmes endroits) mais lors du hanami, j'avais trouvé ce parc trop bondé de monde, ce qui pour moi gâchait un peu le côté poétique... J'avais largement préféré le "shinjuku gyoen" (où il est interdit de pique niquer je crois...)
    Pour les japonais éméchés je me souviens d'un voyage que j'avais fait avec mes parents où ma mère s'était faite draguer par un salary man pas tout à fait frais qui lui balançait "French women better than japanese women" Ma mère qui ne parle pas anglais ne comprenait pas ce qu'il disait et le regardait bizarrement ! :D En tout cas, j'attend avec impatience la suite de tes articles ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire Hélène, je confirme que le sentiment d'insécurité ne m'a pas manqué une seconde pendant ces 15 jours ! :)
      Et figure-toi que nous sommes d'accord : il est vrai que j'ai mentionné le Parc de Ueno comme "LE spot absolu", mais ça ne veut pas dire que c'est mon endroit préféré pour observer les sakura, loin de là^^ Tu as parfaitement raison : beaucoup de monde, des bâches partout... Je dirais que c'est l'endroit parfait pour savourer l'atmosphère festive du hanami (si tu ne crains pas de te faire assommer à coup de canne à selfie^^), mais pas pour contempler sereinement les cerisiers en fleur. Je ne sais pas si je suis très claire, j'y reviendrai dans mon prochain article de toute façon^^
      Je n'ai malheureusement pas eu le temps de voir le "shinjuku gyoen", j'imagine que l'interdiction de pique-niquer n'est pas une mauvaise chose.
      Aaaah les japonais bourrés... XD J'en ai croisé à plusieurs reprises pendant mon voyage, ils n'ont jamais été lourds, mais j'avoue que celui que ta mère a croisé avait l'air gratiné ahaha
      Bah, disons que ça fait des souvenirs hihi

      Supprimer
  5. Je suis très heureuse pour toi ma chère Cecilia! La première impression c'est un souvenir pour toujours! Je ne suis jamais eté dans ce quartier, j'ai visité le parc de Ueno e le marché à cotè qui s' appelle ameyakocho si je ne rappelle mal.... c'est très beau decouvrire des endroits particuliers et très vrai....
    Ps: moi, en italien, je dis "l'izakaya" utilisant le masculin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai Hachi, la première impression est très importante, et je suis heureuse d'avoir fait cette rencontre dès le premier soir.

      Va pour izakaya au masculin alors^^

      Supprimer
  6. Le Japon est le pays avec le taux de criminalité le plus faible au monde. Je me suis même baladé de nuit au kabuki-cho de Tokyo (quartier le plus "malfamé" de Tokyo) et je m'y suis senti bien plus en sécurité que dans certains quartiers en France...

    Les Japonais ne sont pas si réservés et sont souvent curieux et ouvert avec les étrangers. L'année dernière par exemple j'ai passé un super moment avec 3 japonais alors que je testais un sento à Kyoto et ils étaient pas sous alcool :D

    Pareil en 2010 avec 2 salarymen dans une rue tard le soir à Osaka, on a fini par aller boire ensemble dans un bar qu'ils connaissaient bien.

    Que du bonheur :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je suis persuadée que tous les japonais n'ont pas besoin d'alcool pour s'ouvrir aux autres, heureusement d'ailleurs !^^
      Mais il n'en demeure pas moins que ce peuple est assez réservé, si on le compare aux populations latines par exemple. Je parle de façon très générale évidemment :)
      J'ai cru remarquer que les hommes d'âge mûr, voire les personnes âgées, étaient plus faciles à aborder que les jeunes. Mais ce n'est peut-être qu'une impression ?
      Merci de partager ton ressenti ici en tout cas :) Je te rejoins complètement sur la question de la sécurité en France, c'est triste d'ailleurs... Le Japon me manque déjà...

      Supprimer
  7. Salut à toi ! En même temps au Japon les balades de nuit ne craignent pas grand chose (même si le risque 0 n’existe nul part) Et c’est l’un des seuls pays que j’ai visiter sans vraiment faire trop attention à mes affaires ! Bon voyage à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est carrément ça : on se sent tellement bien qu'on en oublierait presque la paranoïa du pickpocket. Je suis quand même restée vigilante sur les lieux touristiques, mais globalement c'était très cool par rapport à une après-midi dans Paris lol

      Supprimer
  8. Wouha! Super cette petite arrivé! Mise à part le petit mal de crâne... Il m'accompagne souvent moi aussi... Mais bon! Tu me donnes déjà encore plus envie d'y aller! Je n'imagine même pas quand tu vas nous raconté la suite... je vais sauté dans le premier avion que je croiserai... XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha mais ça c'est juste le début, il y a deux semaines de voyage derrière et probablement une bonne trentaine d'articles en prévision, tu ne vas pas t'ennuyer ma Yoyo ! ;) J'espère te faire voyager un peu avec moi, je suis persuadée que tu iras au Japon toi aussi ! C'est sûr sûr sûr !

      Supprimer
  9. Ouah genial cette première soirée :)
    Hâte de lire la suite ^^ Et courage pour ce début de semaine !

    RépondreSupprimer