LE MARCHÉ D'AMEYOKO

Le marché d'Ameyoko (aussi appelé Ameya-Yokochô) fait partie, pour moi, de ces bonnes surprises que l'on découvre en flânant. En attendant l'arrivée de Noriko, je n'avais rien prévu de spécial, et j'ai donc été ravie de tomber sur ce quartier aux allures de grand bazar à ciel ouvert.

ameyoko market street

Ameya Yokochô signifie "l’allée des confiseurs", bien que ce nom ne soit plus tellement d'actualité aujourd'hui : il y a à peu près de tout là-bas, du magasin de chaussures griffées aux stands de poissons, fruits, parfums, sacs, vêtements... Au total, plus de 180 enseignes diverses et variées ! Difficile de résister...


J'ai vraiment apprécié l'atmosphère populaire et joyeuse de ce lieu plein de vie ! Il paraît que l'endroit était très célèbre pour son marché noir pendant la Seconde Guerre Mondiale, et il faut avouer qu'on peut y faire pas mal de bonnes affaires en fouinant un peu...
C'est aussi dans ce quartier que j'ai fait connaissance avec mes premiers gashapon, ces distributeurs de figurines et portes-clés kawaii qui avalent vos pièces de 100¥ à une vitesse surnaturelle !^^ Il y en avait une petite dizaine alignés devant un magasin de souvenirs, dont plusieurs dédiés à Fuchiko et Animal Crossing. Une vraie catastrophe pour mon porte-monnaie ! T_T

vue ameyoko market

Peu avant midi, je me suis finalement rendue en gare d'Ueno pour y retrouver Noriko, venue spécialement de Sendai pour nous rencontrer mon frère et moi. Je ne publierai pas de photos d'elle sur ce blog (ni de mon frère d'ailleurs^^), car je suis sûre qu'elle en serait mal à l'aise. C'est une personne très discrète. Quoi qu'il en soit, je peux vous dire que cette rencontre m'a vraiment fait très chaud au coeur, après presque trois ans de correspondance régulière. 
Nous avons célébré nos retrouvailles autour d'un bon bol de ramen, à deux pas de la gare. おいしいでした。^_^


À propos de ce ramen, j'ai été surprise : la commande s'effectuait sur une machine à l'entrée, un peu comme une sorte de distributeur automatique, mais qui vous délivre juste un ticket à remettre au serveur. Je ne connaissais pas ce système, c'est bien pratique mais un peu déroutant quand-même (il semble que ce soit assez courant dans les grandes villes).
La cuisine était toute simple mais délicieuse, je me suis d'ailleurs laissée tenter par quelques gyoza, à ce prix il aurait été dommage de s'en priver ! :) 

gyoza tokyo ueno station

Noriko parle un anglais impeccable, et nous avons longuement discuté. Je craignais de ne pas être à l'aise : c'était complètement absurde. Un peu comme pour l'avion, j'ai tendance à m'imaginer le pire quand je suis face à une situation nouvelle, alors que je suis tout à fait capable de m'en sortir : il faut vraiment que j'arrête de me torturer inutilement... ^^' 
Une fois le déjeuner terminé, nous avons tranquillement pris la direction de Mitaka, et plus précisément du musée Ghibli : une visite que j'attendais avec impatience, vous vous en doutez...

tampon gare ueno tokyo

À votre tour maintenant : connaissez-vous le marché d'Ameyoko ? Et avez-vous déjà rencontré un(e) correspondant(e) japonais(e) ? Je veux TOUT savoir !^^

12 commentaires

  1. C'est super que vous ayez pu rencontrer Noriko. Ça devait être une magnifique rencontre. D'autres seront sûrement à venir j'espère :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi ! :) J'aurais vraiment voulu vous la présenter sur ce blog, mais quand je lui en ai parlé j'ai senti de la réserve, et comme les japonais n'aiment pas dire non trop directement, j'ai préféré ne pas insister. Du coup je parlerai d'elle par petites touches, ça lui conviendra mieux je pense.

      Supprimer
  2. Je suis allé au marché pendent l'été: c'etait très chaud et j'ai acheté du ananas pour 100 yen! Ah, c'etait tellement bon!!! Pour le ramen, je savais de la comande avec la machine: c'est un peu difficile si la personne (lit moi) ne sais pas la langue..... ^^' Mais je te avoue un truc: le bouton mis dans le coin en haut à gauche c'est celui pour le plat le plus simple!! Cependant, les gyoza avec le ramen c'est super! Une couple presque parfait!!!
    J'attends le prochaine pour savoir tes impressions sur le museé Ghibli! Bonne soireé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi c'est exactement ça, le miso ramen en haut à gauche était le plat le moins cher, d'ailleurs c'est ce que j'ai pris. Avec les gyoza : pur bonheur !
      Le musée Ghibli sera pour le prochain article, encore un endroit dont je me souviendrai longtemps. Tu l'as visité Hachi ?

      Supprimer
  3. J'adore ce marché, à chaque fois que j'ai été dans le coin, allez hop un petit tour dedans. Bien pratique pour les souvenirs.
    Je vois que tu as fait une collection de tampons. J'ai trouvé ça fun d'en avoir dans les gares, les temples, les parcs... C'est rigolo de partir dans cette quête !
    Hâte d'en lire plus concernant ta rencontre avec Noriko.
    J'ai eu des correspondants ; j'ai trouvé les premières rencontres très bizarres, on est gêné alors qu'on se connaît déjà bien par écrit. Mais bon passé les quelques premières minutes c'est top après ! Que de bons souvenirs.
    Je lis tes articles avec nostalgie et joie (parce tu me fais découvrir des lieux inconnus ou connus mais sous un autre angle). Merci pour ton partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce commentaire Toon Céc, effectivement je me suis éclatée à chercher les tampons un peu partout (mes compagnons de voyage un peu moins, mais j'ai amassé une jolie collection que je compte bien partager ici).
      Je te comprends pour la première rencontre avec un correspondant, ce n'est pas facile car malgré tout, ça reste une première rencontre avec tout ce que ça implique d'incertitudes. Mais en ce qui me concerne, ça a été tout de suite très détendu, peut-être parce qu'il y avait mon frère aussi ?
      Je suis contente que mes articles te plaisent, je continuerai donc dans cette voie :) またな。

      Supprimer
  4. J'ai lu tous les articles que tu as écrits, ils sont tous géniaux !
    Merci de nous faire découvrir tant d'adresses ! Les ramen sont vraiment délicieuses avec les gyoza en effet ! Alors les manger au Japon, quel bonheur ça doit être !
    Tu as beaucoup pratiqué le japonais où tu parlais plutôt anglais ?
    En tout cas j'ai hâte de découvrir la suite !

    (Je viens de me rendre compte que j'ai mis beaucoup de points d'exclamation mais c'est parce que je suis super content)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouah, quel enthousiasme^^ Merciii !
      Pour répondre à ta question, j'ai essayé de communiquer en Japonais au mieux de mes capacités, généralement pour des contacts simples ("excusez-moi", "où sont les toilettes ?", "je veux ça s'il vous plaît", etc.). Mais quand l'échange se compliquait, je passais à l'anglais, voire au langage corporel car beaucoup de japonais restent malgré tout réfractaires à l'anglais, ou alors le parlent trèèèès mal, ce qui complique beaucoup la conversation. Dans tous les cas, j'ai toujours su me faire comprendre, ce qui est rassurant. Mais c'était quand même compliqué parfois XD

      Supprimer
  5. Oui Cecilia j'ai visité et je l'ai aimeé beaucoup! Voir les storyboard a eté très emouvant aussi comme le court dans la petite salle cinematografique. Et puis le store des object targué Ghibli.... si il s' appele Mamma mia! un motif il y aura! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas "Mamma Aiuto" plutôt ?^^ C'est vrai que c'est chouette et très émouvant, j'ai été vraiment transportée par l'ambiance des lieux, le décor, les répliques (le robot géant !!!). Un magnifique souvenir ! :)

      Supprimer
  6. Oui Cecilia, excuse-moi.... je ne dois plus ecrire si tard le soir.... ^^'

    RépondreSupprimer
  7. wouha! Trop bien ce petit marché! Moi aussi j'aimerai beaucoup avoir une correspondante! Surtout Japonaise! ;p
    C'est super que tu es pu rencontrer Noriko! Je suis vraiment contente pour toi! ^_^
    Merci Céci

    RépondreSupprimer