RECETTE : LES DORAYAKI

C'est parti pour une recette gourmande et réconfortante... celle des dorayaki ! On ne présente plus cette pâtisserie emblématique du Japon, qui est aussi la préférée du chat-robot Dorameon (si vous ne connaissez pas le manga, courez vous renseigner ici !).

dorayaki maison

Un dorayaki (どらやき) est constitué de deux pancakes fourrés à l'anko, tout simplement. J'adore en cuisiner de temps en temps, d'autant que la recette des pancakes japonais est beaucoup moins lourde et grasse que celle des pancakes à l'américaine. Au passage, si vous n'aimez pas l'anko, vous pouvez vous faire plaisir en utilisant du sirop d'érable, de la confiture ou tout autre fourrage à votre discrétion.

dorayaki artisanal, Kyoto
dorayaki industriel dorayaki, toraya, Paris

Pour ma part, je vous livrerai ici la recette "traditionnelle", tirée de l'excellent blog Ma vraie cuisine japonaise et validée par mes soins. C'est parti !



LES DORAYAKI

Préparation : 10 min - Cuisson : rapide

INGRÉDIENTS
Pour 16 pancakes (8 dorayaki)

2 œufs
120g de farine
100g de sucre
30ml d’eau
2/3 d'une cuillère à café de levure chimique
2 cuillères à café de mirin
2 cuillères à café de miel liquide
200g d'anko (la recette ici)

dorayaki, ingrédients recette

Dans un récipient à part, mélangez la levure et l'eau.

A l'aide d'un fouet, montez l’œuf avec le sucre et une pincée de sel. Ajoutez ensuite le mirin, le miel et la levure.

Lorsque la pâte est bien homogène, ajoutez la farine en la tamisant.

Pâte dorayaki avant cuisson
Pâte dorayaki et anko avant cuisson
Pâte dorayaki et anko avant cuisson
Cuisson des dorayaki à la poêle
Pancakes dorayaki avant fourrage
Fourrage dorayaki avec anko

Dans une poêle préalablement huilée, déposez un rond de pâte, de façon à former un pancake bien circulaire : à l'apparition de petites bulles, retournez la crêpe. Elle devrait être dorée à point !^^

Répétez la même opération pour obtenir environ 16 crêpes identiques, puis rassemblez les par 2.
Déposez environ 25g d’anko entre 2 crêpes pour former un petit sandwich : c'est prêt !



いただきます~!



15 commentaires

  1. Ah j'en avais fait l'année dernière, bon comme tour produit sucré j'ai du mal à en manger beaucoup (très peu dailleurs) mais c'est vrai que c'est bon. Et qu'est ce que ça avait fait fureur dans ma famille qui m'avait servis de cobayes! (Quelle ne fut pas leur surprise quand je leur ais expliqué ce qu'est l'anko)
    Bref une recette bien présenté à faire et à refaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est excellent hihi
      J'ai fait découvrir à mes collègues, ils ont beaucoup aimé aussi^^

      Supprimer
  2. Oh je ne savais pas qu'il y avait du mirin dans les dorayaki ! J'essaierai ta recette car je n'en ai jamais fait. Ce sera l'occasion, et ca completera un bon petit bentô !
    Ca m'a donné faim mais je n'ai que du raisin pour le dessert (et je n'ai plus du tout envie de le manger du coup).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que c'est idéal pour le bento, d'ailleurs j'avais préparé des dorayaki pour ma participation au concours Bento&co cette année :)
      Il y a du mirin, oui^^ Si tu testes, n'hésite pas à me donner ton opinion !

      Supprimer
  3. Miam miam, j'adore ça. J'en achète toujours à l'épicerie japonaise quand je vais à la ville !!! Bon ben du coup, je vais y aller faire un saut entre midi et deux, obligez maintenant, ça donne envie.
    Mais maintenant grâce à toi je pourrais en faire quand je veux !! Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien :) Personnellement je préfère largement les dorayaki maison, mais je serais curieuse d'avoir ton avis sur la question, quand tu auras testé la recette. N'hésite pas !

      Supprimer
    2. Je pense en faire très prochainement mais il faut que je trouve l'anko. J'ai trop la flemme de le faire maison... J'espère que tu ne m'en voudras pas trop ;-)

      Supprimer
  4. C'est trop trop bon ! J'en ai gouté récemment je peux plus m'en passer!
    Le plus compliqué au final c'est l'anko qu'il faut faire :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est galère de fabriquer l'anko, j'avoue, mais tu peux abréger l'étape du tamisage si tu veux (c'est le plus pénible selon moi, surtout quand on n'a pas le matériel adéquat). Mais ça vaut le coup de se prendre la tête pour déguster ces délicieux dorayaki non ?^^
      Merci de ton petit message en tout cas, ça me fait plaisir de te lire. A bientôt !

      Supprimer
  5. oooooh!! ça a l'air trop bon!!!!! J'en ai encore jamais gouté, c'est l'occasion grâce à toi :D
    Merci Céci pour cette petite recette >_<

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien petite Yoyo, ce sera l'occasion de goûter en effet. Il va falloir fabriquer l'anko d'abord, c'est le plus difficile !
      J'espère que ta rentrée s'est bien passée sinon :)

      Supprimer
  6. J'adooore les dorayakis. C'est trop bon. Et ton petit manekineko est trop mignon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Silecet, je collectionne les Manekineko et celui-ci m'a vraiment fait craquer. Avais-tu déjà testé les dorayaki maison ? Pour moi ils sont largement meilleurs, ne serait-ce que parce qu'ils sont encore tièdes quand je les déguste :)
      J'adore aussi ! Miam !

      Supprimer
  7. bonjour! je découvre ton blog en passant sur celui de tsuki; j'apprends aussi le japonais, je lis pas mal de bouquins dont quelques mangas, mais ceux qui sont proches de bd françaises, comme Taniguchi. je ne connais pas cette recette ni l'anko; là je ne peux pas mais je repasserai pour noter et essayer. bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle :) N'hésite pas à te tester et à partager ton avis, c'est une recette que j'adore (le plus dur étant de cuisiner l'anko avant lol)
      Bienvenue sur cette page en tout cas !

      Supprimer